Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/10/2020 à 14h43 Apple +0,23% 115,310$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

"Fornite" : Apple poursuit à son tour Epic Games

"Fornite" : Apple poursuit à son tour Epic Games
'Fornite' : Apple poursuit à son tour Epic Games
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nouveau rebondissement dans le bras de fer qui oppose Apple à l'éditeur Epic Games, propriétaire du jeu vidéo à succès "Fortnite". Apple a ainsi annoncé mardi soir porter plainte à son tour contre Epic Games, qui avait lui-même lancé des poursuites judiciaire à la mi-août.

Les relations entre les deux groupes s'étaient tendues cet été lorsque la firme à la pomme avait évincé le jeu Fortnite de son App Store, accusant Epic Games de violer ses règles en matière de paiement via des applications sur mobile. Epic Games (qui avait alors perdu ses clients sur iPhone) avait attaqué Apple en justice (ainsi qu'Alphabet, pour les mêmes raisons...) en demandant une injonction contre les pratiques de facturation d'Apple, qui prélève 15% à 30% du montant des abonnements aux applications et des paiements effectués dans les applications sur son App Store. Vendredi soir, Epic Games a enfoncé le clou en déposant une deuxième plainte, demandant à la justice de forcer Apple à remettre "Fortnite" dans l'App Store.

Mardi, Apple a donc décidé de répliquer via les tribunaux et demande à la justice californienne de tenir l'éditeur de Fortnite pour "responsable de la rupture de contrat" avec l'App Store. Apple réclame la restitution des sommes collectées par Fortnite via le système de paiement alternatif que l'éditeur avait mis en place et qui avait déclenché l'ire d'Apple en août. La firme à la pomme réclame aussi une injonction permanente pour interdire ce système de paiement dans toutes les applications d'Epic, à commencer par Fortnite.

"Bien qu'Epic se présente comme une entreprise "Robin des Bois", en réalité il s'agit d'une société de plusieurs milliards de dollars qui ne veut simplement rien payer pour la valeur qu'elle retire de l'App Store", a notamment estimé le géant des smartphones dans sa plainte.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !