Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2015 Foncière Sepric 0,00% 12,920€
  • SPRIC - FR0004031292
  •   SRD
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Foncière Sepric : solides performances opérationnelles

Foncière Sepric : solides performances opérationnelles
Foncière Sepric : solides performances opérationnelles
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les comptes consolidés du 1er semestre (période du 1er juillet 2012 au 31 décembre 2012) ont été arrêtés et validés par le Conseil d'Administration du 27 février 2013. "Ce semestre a été particulièrement riche pour Foncière Sepric marqué par une réorganisation du périmètre d'activité et le rapprochement avec Patrimoine et Commerce. Dans ce contexte, la Foncière publie des résultats semestriels très solides en ayant su poursuivre la croissance de ses revenus tout en renforçant sa structure financière. Foncière Sepric aborde 2013 avec de solides atouts, et nous sommes confiants sur sa capacité à profiter de tout le potentiel de sa réorganisation et de son adossement à Patrimoine et Commerce" déclare Christophe Clamageran, Président Directeur Général de Foncière Sepric.

Ce semestre a été marqué par d'importantes réorganisations :
La Foncière a cédé ses deux filiales suisses et dans le même temps procédé au rachat de Groupe Sepric SAS, dont la principale activité est la création et le développement de parcs d'activités commerciaux en France, lui permettant de consolider fortement son portefeuille de projets pour le futur. Elle s'est également rapprochée de Patrimoine et Commerce, devenu 1er actionnaire à 61,73%, pour créer la première foncière cotée spécialisée dans les parcs commerciaux périurbains avec un patrimoine de près de 500 ME.

Des revenus nets des immeubles en progression de +14,7% Foncière Sepric présente des revenus nets locatifs de 6,6 ME, en hausse de +14,7%. Cette augmentation est due quasi exclusivement aux revenus nets de la France de 5,6 ME en augmentation de +10% (dont les 2/3 liés à une indemnité de résiliation anticipée). Les acquisitions de l'année N-1, les premières contributions des acquisitions de l'année N (trois bâtiments situés à Macon, Saint-Priest et Quetigny), et l'indexation naturelle des loyers ont largement compensé l'effet des cessions des années N-1 et N (vente des immeubles de Vandoeuvre, et Sarreguemines le 16 juillet 2012).

La contribution de la Suisse aux revenus nets s'est élevée à 1,0 ME en hausse de 0,1 ME par rapport à l'année dernière grâce à l'ouverture du site de Bulle qui a plus que compensé l'impact de la cession des filiales suisses dont les revenus n'ont été comptabilisés que sur 3 mois (jusqu'au 30 septembre 2012) dans les comptes de la
Foncière. L'acquisition de Groupe Sepric SAS, intervenue en décembre 2012, concomitamment à la cession des filiales suisses, n'a pas encore eu d'incidence sur les résultats (entrée dans le périmètre de consolidation au 31 décembre 2012).

Le taux d'occupation moyen reste élevé sur le semestre à 96,3% en surface et à 97% en valeur locative au 31 décembre 2012.

Le résultat opérationnel courant ressort à 6,0 ME, en hausse de +14% par rapport à l'an dernier, fruit d'une très bonne maîtrise à la fois des charges opérationnelles courantes et des frais non récurrents liés aux réorganisations.

Le résultat opérationnel ressort à 6,5 ME. Il prend en compte les produits de cession des participations suisses et d'un bâtiment à Augny le 31 décembre 2012 ainsi que l'indemnité de résiliation au titre du contrat de gestion administrative financière et juridique entre Pentagone holding et Foncière Sepric (1,3 ME).

Le coût de l'endettement financier net ressort à 1,4 ME, en légère augmentation de 2,6%.

Le ratio Résultat opérationnel courant/Coût de l'endettement net ressort ainsi à 4,4x contre 4,0x l'an dernier.

Après prise en compte de la charge d'impôt, le résultat net part du Groupe s'établit à 4,3 ME (contre 5,2 ME en 2011).
Pour rappel, la Foncière, qui a opté pour le statut SIIC depuis le 1er juillet 2009, vient de payer sa dernière échéance d'exit tax en décembre 2012.

Au 31 décembre 2012, le portefeuille de Foncière Sepric est constitué de 86 unités à usage de commerce totalisant 89.900 m(2) et implantées dans 16 agglomérations urbaines.

Compte tenu de la cession des actifs suisses intervenue en fin d'année, la juste valeur des immeubles de placements (hors droits) ressort à 151,3 ME au 31 décembre 2012, contre 146,2 ME France seule au 30 juin 2012 (et 220,4 ME Suisse inclus), soit une progression de +3,5% (périmètre France seul). La juste valeur des immeubles ne tient pas encore compte des opérations en cours de développement de Groupe Sepric SAS.

Le taux de capitalisation des loyers nets ressort à 7,20% - contre 7,38% (France seule) et 6,81% (France et Suisse) au 30 juin 2012-.

L'Actif Net Réévalué (ANR) droits compris ressort à 13,44 euros par action (12,44 euros hors droits) contre 13,63 euros par action (12,35 euros hors droits) au 30 juin 2012. Après prise en compte des 90.000 options restant à exercer, l'ANR dilué droits compris ressort à 13,36 euros par action (12,37 euros hors droits) contre 13,45 euros par action (12,21 euros hors droits) au 30 juin 2012.

Les capitaux propres ressortent à 94,8 ME contre 87,4 ME (en hausse de +8,4%). Tirant profit de la sortie du périmètre de consolidation des actifs suisses fortement endettés, Foncière SEPRIC a sensiblement réduit son endettement brut à 69 ME (contre 131 ME en juin 2012) avec une part de 70% en taux fixe ou avec produits de couverture jusqu'en 2016. L'endettement net s'élève désormais à 58 ME (contre 96,8 ME au 31 décembre 2012), en baisse de 40%. Le ratio Loan-to-Value s'élève à 38%, un ratio très largement maîtrisé.

La Foncière présente une capacité d'autofinancement, avant coût de l'endettement et impôts, de 6 ME, en progression significative de +14,7% par rapport à l'exercice précédent.

Perspectives

L'acquisition de Groupe Sepric SAS va permettre à la Foncière de s'appuyer sur une entité solide pour le développement de son patrimoine avec un potentiel de projets déjà identifiés de plus de 32.000 m sur les 3-4 prochaines années.

Par ailleurs, l'adossement au Groupe Patrimoine et Commerce va permettre de constituer la première foncière cotée spécialisée dans les parcs commerciaux périurbains.

L'offre publique simplifiée se décomposant en une offre mixte à titre principal, assortie, à titre subsidiaire, d'une offre publique d'achat initiée par Patrimoine et Commerce sur Foncière Sepric a été ouverte le 22 février 20131 (jusqu'au 14 mars 2013 inclus). Les notes d'information relatives à cette opération sont disponibles sur les sites de Foncière Sepric et de l'AMF.

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !