Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 16h06 Fleury Michon +3,57% 23,200€
  • ALFLE - FR0000074759
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Fleury Michon : résultat net consolidé de -13,3 ME au 30 juin

Fleury Michon : résultat net consolidé de -13,3 ME au 30 juin
Fleury Michon : résultat net consolidé de -13,3 ME au 30 juin

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 de Fleury Michon s'est établi à 376,7 ME, soit +8,0% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution intègre les hausses de volume sur l'activité GMS France et l'intégration du groupe Marfo en juillet 2019. En retraitant la contribution du groupe Marfo de la performance consolidée du premier semestre 2020 (périmètre constant 2019), le chiffre d'affaires progresse de +4,1%.

Le Pôle GMS France a bénéficié d'une bonne dynamique dès le premier trimestre. Cette tendance s'est confirmée au second trimestre, avec un effet volume globalement positif lié aux obligations de confinement. Les produits de charcuterie et de surimi ont enregistré en effet une forte demande en mars, avril et mai 2020. La hausse de cette demande tend toutefois à ralentir depuis le mois de juin 2020. La société Paso a, quant à elle, été négativement impactée par les effets du confinement qui a restreint l'organisation d'événements conviviaux. La performance enregistrée sur le mois de juin semble afficher une reprise de l'activité, qui reste à confirmer sur le second semestre. L'activité du Pôle intègre également le développement des ventes MDD, principalement en jambon de porc et surimi.
Le Pôle International qui est principalement porté par l'activité de catering aérien, enregistre de très faibles volumes de ventes depuis le début de la période de confinement. A périmètre constant, le Pôle affiche une nette décroissance de ses ventes au cours du premier semestre 2020 de -47,3%.
Le Pôle Ventes avec Services, principalement composé de l'activité de livraison de plateaux repas et de cocktails, a fortement souffert de l'annulation d'évènements conviviaux et de l'organisation par les entreprises du télétravail, sur la région Ile de France.

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT

Le résultat opérationnel courant s'établit à 9,4 ME au cours du premier semestre 2020 contre -5,3 ME au cours de la période précédente. Cette amélioration est essentiellement liée à la hausse des volumes sur les activités de charcuterie et surimi, à une stabilisation des cours des matières premières, une meilleure maîtrise des coûts logistiques et de production et une réduction des coûts fixes sur l'ensemble des activités. La rentabilité opérationnelle courante du Groupe a cependant été nettement dégradée par les très faibles volumes des activités de catering aérien et de livraison de plateaux repas en entreprises.

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL

Le résultat opérationnel consolidé, d'un montant de -3,5 ME à l'issue du premier semestre 2020, est significativement impacté par les charges non récurrentes relatives à la dépréciation des créances détenues sur les sociétés du groupe PFI et à la dépréciation de la survaleur de la société Fleury Michon Amérique, spécialisée dans le catering aérien au départ de l'Amérique du Nord.

RÉSULTAT NET

Le résultat net consolidé est de -13,3 ME au 30 juin 2020. Il intègre notamment la charge d'impôts relative aux résultats de l'activité GMS France, le résultat financier du Groupe et l'impact des sociétés mises en équivalence.
Le résultat financier est impacté par la hausse du niveau de dette bancaire, directement liée aux dernières opérations de croissance externe, et à la diminution des placements financiers.

Le résultat des sociétés mises en équivalence est de -6,7 ME au 30 juin 2020. Le groupe italien Piatti Freschi Italia (détenu à 50%) représente un impact de -5,4 ME. Son activité a souffert des faibles volumes, notamment liés aux effets du Covid-19, conjugués à des coûts industriels encore élevés. La société espagnole Platos Tradicionales (détenue à 50%) profite de ses récents investissements et enregistre un chiffre d'affaires en hausse (+29,2%) ainsi qu'un résultat net légèrement positif. A noter également, la société Jargus, mise en équivalence au 31 décembre 2019 et en cours de liquidation, représente une chargede -1 ME.

PERSPECTIVES

Compte tenu des incertitudes liées notamment à la conjoncture actuelle et des marchés sur lesquels le Groupe intervient, Fleury Michon n'est pas en mesure d'apporter, à date, d'indications précises concernant sa performance opérationnelle sur l'exercice 2020. Néanmoins, les résultats opérationnels du deuxième semestre resteront probablement sous pression. Les activités ayant bénéficié du confinement (charcuterie et surimi) devraient connaitre un ralentissement, alors que les activités de catering aérien et de livraison de plateaux repas devraient continuer à enregistrer de très faibles volumes. D'éventuelles dépréciations complémentaires, notamment en catering aérien en fonction de l'évolution de la reprise du secteur, pourraientégalement venir dégraderle résultat net de l'exercice2020.

Dans sa décision du 16 juillet 2020, l'Autorité de la Concurrence a condamné Fleury Michon à une sanction pécuniaire de 14,8 ME au titre du grief d'entente sur le prix d'achat de certaines matières premières (entente à l'amont). Le groupe Fleury Michon fera appel de cette décision. Les comptes consolidés 2019 intègrent une charge non récurrente pour l'intégralité du montant prononcé. Le résultat net consolidé 2019 s'élève ainsi à -42,8 ME. Le Conseil d'administration du 22 juillet 2020 a arrêté les comptes consolidés 2019. L'Assemblée générale en charge d'approuver les comptes 2019 modifiés se tiendra le 24 septembre 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !