Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 14h26 Fleury Michon -1,30% 22,700€
  • ALFLE - FR0000074759
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Fleury Michon : bonne dynamique d'activité au 1er semestre

Fleury Michon : bonne dynamique d'activité au 1er semestre
Fleury Michon : bonne dynamique d'activité au 1er semestre
Crédit photo © Fleury Michon

(Boursier.com) — Au 1er semestre 2020, Fleury Michon réalise un chiffre d'affaires de 376,7 millions d'euros, soit +8% par rapport à l'exercice précédent. Cette évolution intègre les hausses de volume sur l'activité GMS et l'intégration du groupe Marfo en juillet 2019. En retraitant la contribution du groupe Marfo de la performance consolidée du 1er semestre 2020 (périmètre constant 2019), le chiffre d'affaires progresse de +4,1%.

Les résultats consolidés du 1er semestre seront publiés le 8 septembre (après bourse). D'ores et déjà, les estimations à date tendent à démontrer une amélioration de la marge opérationnelle par rapport à l'exercice 2019. La rentabilité opérationnelle devrait profiter de la hausse des volumes sur le pôle GMS (charcuterie et surimi) et de la stabilisation des cours de matières premières. Elle devrait néanmoins rester impactée par la forte baisse des activités 'catering' et ventes avec services. Le résultat net du Groupe devrait être négativement impacté par le résultat de la filiale italienne PFI (mise en équivalence), ainsi que par d'éventuelles dépréciations liées aux analyses en cours des survaleurs et autres actifs du Groupe, notamment liées à la crise du Covid-19.

Charge non récurrente de 14,8 ME

Fleury Michon indique procéder à un ajustement comptable dans ses comptes consolidés 2019, suite à la décision de l'Autorité de la concurrence du 16 juillet 2020. Celle-ci est relative à des pratiques mises en oeuvre dans le secteur des achats et ventes de produits de charcuterie. L'Autorité de la Concurrence a condamné 12 entreprises au titre de divers griefs remontant à la période 2011-2013. Fleury Michon a été condamné à une sanction pécuniaire de 14,8 ME au titre du grief d'entente sur le prix d'achat de certaines matières premières (entente à l'amont). Le groupe agroalimentaire fera appel de cette décision. Une charge non récurrente sera comptabilisée en conséquence sur l'exercice 2019.

L'Assemblée générale, qui approuvera les comptes de 2019, se tiendra le 24 septembre.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !