Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/08/2020 à 11h30 Finatis 0,00% 20,000€
  • FNTS - FR0000035123
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Finatis : 138 ME de dette financière au 30 juin

Finatis : 138 ME de dette financière au 30 juin
Finatis : 138 ME de dette financière au 30 juin
Crédit photo © Casino

(Boursier.com) — Les comptes consolidés de Finatis au 1er semestre 2020 ont été arrêtés par le Conseil d'Administration du 31 juillet. Ils ont été établis selon le principe de continuité d'exploitation compte-tenu des prévisions, établies pour les 12 prochains mois pour Finatis et ses filiales, dans le cadre des procédures de sauvegarde. Par jugement prononcé le 28 février 2020, le Tribunal de Commerce de Paris avait en effet arrêté les plans de sauvegarde et les engagements d'amortissement de l'endettement financier brut de Rallye, Foncière Euris et Finatis.

Au terme du 1er semestre 2020, la dette financière nette du périmètre holding de Rallye, avant retraitement IFRS, s'établit à 3,088 milliards d'euros au 30 juin (3,002 MdsE au 31 décembre 2019). Rallye a refinancé l'intégralité de ses opérations de dérivés le 17 juillet 2020 avec l'émission d'obligations d'une maturité de 4 ans souscrites par Fimalac.

La dette financière nette de Foncière Euris, avant retraitement IFRS, s'établit à 171 millions d'euros au 30 juin 2020 (165 ME au 31 décembre 2019). Elle est composée, d'une part, de créances sécurisées par des nantissements de comptes titres portant sur des actions Rallye pour 119 ME, de créances non sécurisées pour 24 ME et de créances dérivés pour 47 ME et, d'autre part, de 19 ME de trésorerie.
La pandémie de Covid-19 impacte notamment le marché des centres commerciaux. Les restrictions ont engendré des fermetures partielles voire totales de la plupart des centres commerciaux en France et en Pologne. Le niveau des loyers futurs stabilisés, les enjeux de commercialisation, les perspectives de liquidité et de valorisation à terme des centres commerciaux détenus par Foncière Euris sont soumis aux aléas de ce nouvel environnement économique.

La dette financière nette de Finatis, avant retraitement IFRS, s'établit à 138 ME au 30 juin (134 ME au 31 décembre 2019). Elle est composée, d'une part, de créances sécurisées par des nantissements de comptes titres portant sur des actions Foncière Euris pour 143 ME et, d'autre part, de 5 ME de trésorerie.

Le groupe Casino enregistre au 1er semestre 2020 un chiffre d'affaires de 16,1 MdsE, en baisse de -4,2% au total incluant les effets de change, mais en hausse de +9,4% en croissance organique. Le ROC s'élève à 386 ME, en baisse sous l'effet des coûts exceptionnels liés à la pandémie de Covid-19 et aux effets de change. En France, la marge d'Ebitda de la distribution est en progression de 9 bps à 7,2%, tandis que l'Ebitda de Cdiscount augmente de 30 ME. En Amérique latine, l'Ebitda est en hausse de 9,9% hors effet change. Casino accélère dans le E-commerce et poursuit le développement des formats porteurs que sont la proximité et le premium. Cdiscount poursuit sa dynamique avec une hausse du volume d'affaires de 12% en organique.

Le plan de cession se poursuit avec la vente de magasins Leader Price pour 735 ME portant le montant total des cessions signées à 2,8 MdsE.
Au 30 juin 2020, la dette financière nette de Casino en France s'établit à 2,8 MdsE et celle du groupe Casino à 4,8 MdsE.
Les priorités de Casino en France pour le semestre sont :
- La croissance de l'activité portée par le E-commerce alimentaire et Cdiscount, l'expansion sur les formats porteurs et la dynamique commerciale des enseignes ;
- La poursuite de l'accroissement de la rentabilité via la montée en puissance des plans d'économies en cours et la croissance des nouvelles activités (énergie et data) ;
- La génération de cash avec la poursuite des efforts de baisse de stocks et la maîtrise des capex ;
- La réduction de la dette brute avec l'allocation de l'ensemble des produits du plan de cession au désendettement, et la poursuite du plan de cession de 4,5 MdsE d'actifs non stratégiques.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !