Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/09/2020 à 17h35 FDJ +0,93% 31,320€
  • FDJ - FR0013451333
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

FDJ : 6,9 MdsE de mises au 1er semestre

FDJ : 6,9 MdsE de mises au 1er semestre
FDJ : 6,9 MdsE de mises au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires semestriel de FDJ ressort à 849 millions d'euros, en baisse de -15% sur une base retraitée. L'Ebitda s'établit à 174 ME, soit une marge de 20,5%.

Pour les mises, la bonne dynamique du début d'année (+5% à mi-mars) a été stoppée par les conséquences de l'épidémie de Covid-19 (près de -60% sur les deux mois de confinement). La reprise progressive depuis la sortie du confinement mi-mai s'est accélérée avec le retour graduel des compétitions sportives, notamment de la plupart des championnats nationaux de football en Europe, et le redémarrage d'Amigo le 8 juin. Ainsi, sur le semestre, le recul des mises a été limité à -18% par rapport au 1er semestre 2019. Celles-ci s'élèvent à 6,9 milliards d'euros. Les mises loterie sont en baisse de -13% et s'élèvent à 5,8 MdsE.

Après prise en compte d'une charge d'impôt nette de 39 ME, en baisse de 5 ME, le résultat net du Groupe sur le 1er semestre 2020 ressort à 50 ME.

Le Groupe FDJ dispose à fin juin 2020 d'une trésorerie mobilisable de plus de 800 ME. Au 30 juin, l'excédent net de trésorerie ressort à 298 ME, en augmentation de 218 ME comparé à celui du 31 décembre 2019.

Quel ticket pour 2020 ?

Dès mi-juin, FDJ a retrouvé un niveau d'activité comparable à celui de 2019. Toutefois, compte tenu des nombreuses incertitudes qui demeurent, le Groupe ne communique pas de prévisions d'activité ou de résultats pour l'exercice 2020 dans son ensemble.

S'agissant de la marge d'Ebitda, FDJ rappelle qu'au second semestre 2019, elle avait bénéficié de cycles longs exceptionnels sur la loterie, ainsi que de résultats sportifs inattendus qui avaient minoré le taux de retour aux joueurs des paris sportifs.

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : La forte mobilisation du Groupe, dès le début de la crise sanitaire, et un plan d'économies rapidement mis en oeuvre ont permis d'en limiter l'impact sur les résultats semestriels. Depuis plusieurs semaines, nous enregistrons un niveau de mises comparable à celui de 2019. Nos orientations stratégiques et la solidité du modèle de FDJ ont été confirmées, et nous continuons à investir pour accompagner le développement de toutes nos activités.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !