Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 09/04/2020 à 17h35 Faurecia +3,59% 30,850€

Faurecia : la guidance annuelle n'est plus d'actualité

Faurecia : la guidance annuelle n'est plus d'actualité
Faurecia : la guidance annuelle n'est plus d'actualité
Crédit photo © Faurecia

(Boursier.com) — Faurecia rejoint la (longue) liste des entreprises qui renoncent à leurs objectifs 2020, crise du Covid-19 oblige. L'équipementier automobile explique que ses clients ont procédé ou vont procéder à l'arrêt temporaire de la plupart de leurs activités dans les différents pays impactés par le virus. En conséquence, le groupe a dû arrêter un grand nombre de ses sites de production en Europe et va procéder à des fermetures de sites en Amérique du Nord et du Sud, dans le strict respect des consignes nationales.

En raison de cette crise mondiale et de l'absence de visibilité pour l'industrie automobile qui en découle, les objectifs financiers annuels 2020 tels qu'annoncés le 17 février par Faurecia ne sont plus valides. Le Groupe présentera de nouveaux objectifs financiers pour l'année 2020 dès que les perspectives macro-économiques pour le reste de l'année offriront une visibilité suffisante.

Face à cette situation inédite, Faurecia est immédiatement passé en mode de gestion de crise pour ajuster en temps réel sa réponse au développement des impacts de la pandémie sur ses employés, ses clients et ses fournisseurs. La priorité du Groupe est avant tout d'assurer la santé et la sécurité des employés et de leurs familles. Le Groupe a également mis en place des mesures drastiques de gestion de la trésorerie ainsi qu'un contrôle strict des coûts et investissements pendant la période de ralentissement de l'activité.

Faurecia rappelle qu'il dispose d'une structure de bilan très solide, sans échéance significative de refinancement à court terme, et avec un coût moyen faible. En matière de liquidité immédiate, Faurecia dispose d'une ligne de crédit syndiqué de 1,200 milliard d'euros (maturité : juin 2024), récemment tirée pour 600 ME en anticipation de la baisse prévisible de l'affacturage clients. En incluant les 600 ME du crédit syndiqué non tirés, Faurecia dispose à ce jour de plus de 900 ME de lignes de crédit disponibles, avec des possibilités d'accroître cette liquidité dans l'éventualité où la pandémie se prolongerait au-delà du premier semestre.

Faurecia a pris toutes les mesures nécessaires pour réduire de façon drastique, à court-terme, tous ses coûts, ses frais de développement et investissements, y compris le recours au chômage partiel pour son personnel dans l'ensemble des sites, en fonction des réductions d'activité à laquelle ils sont confrontés. Au cours des dernières années, Faurecia a fortement amélioré ses performances opérationnelles et a notamment démontré sa capacité de résistance dans des environnements difficiles. Outre ces mesures d'urgence, le Groupe se tient également prêt à un redémarrage sécurisé de la production le moment venu, y compris dans un environnement où le virus ne serait pas encore totalement éradiqué. Ce redémarrage est en cours en Chine, où toutes les usines du Groupe ont aujourd'hui repris leur activité, avec un taux moyen d'utilisation de l'ordre de 70%. Faurecia est donc confiant dans sa capacité à surmonter cette crise dans les autres régions du monde et à remobiliser très vite ses équipes pour accompagner ses clients lors du redémarrage de la production.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !