»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2018 à 22h30 Facebook -0,61% 208,090$
  • FB - US30303M1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Facebook va tenir une réunion d'urgence sur Cambridge Analytica

Facebook va tenir une réunion d'urgence sur Cambridge Analytica
Facebook va tenir une réunion d'urgence sur Cambridge Analytica
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Facebook va tenir une réunion d'urgence ce jour, afin de permettre à ses employés de poser leurs questions à propos du récent scandale 'Cambridge Analytica'. C'est du moins ce que croit savoir 'The Verge', citant une invitation interne adressée à tous les employés du réseau social californien.

La fameuse 'réunion ouverte' devrait donc avoir lieu dans quelques heures. Paul Grewal, 'deputy general counsel' de Facebook, devrait gérer l'événement et expliquer le contexte et l'historique de l'affaire, qui se serait traduite par une utilisation inappropriée des données privées de près de 50 millions d'utilisateurs de Facebook.

Hier, Facebook disait avoir engagé des auditeurs légaux de Stroz Friedberg pour investiguer et déterminer si la firme de conseil au coeur du scandale détenait encore les données de dizaines de millions d'utilisateurs du réseau social. Les équipes de Stroz Friedberg se sont rendues hier au siège londonien de la firme de conseil, mais se sont arrêtées afin de laisser travailler l'ICO ('Information Commissioner's Office') britannique, autorité indépendante dont l'une des fonctions est la défense de la confidentialité des données personnelles des individus.

Facebook enquête par ailleurs sur Joseph Chancellor, chercheur en psychologie sociale au sein du réseau social. Il était auparavant co-directeur de Global Science Research, qui avait obtenu des informations sur les utilisateurs Facebook et leurs amis par l'intermédiaire d'une application de quiz de personnalité. Aleksandr Kogan, autre co-directeur de la firme, aurait ensuite transmis ces informations à Cambridge Analytica... Des données qui auraient pu être utilisées par la firme Cambridge Analytica pour la campagne de Trump en 2016...

Facebook a constaté il y a quelques jours que les données en question n'avaient pas été totalement détruites, contrairement aux engagements de Cambridge Analytica. Pourtant, ce dernier se défend pour l'heure d'avoir enfreint les règles... Robert Mercer, milliardaire donateur du Parti républicain, est un actionnaire majeur de 'Cambridge', tandis que Steve Bannon - acteur de la campagne de Trump en 2016 - siège à son conseil. Les fameuses données pourraient donc avoir été utilisées pour la constitution de publicités électorales ciblées durant la campagne de Trump...

La réunion du jour programmée chez Facebook ne devrait durer que 30 minutes, selon 'The Verge'. Une autre réunion, plus officielle cette fois, devrait se tenir vendredi. Mark Zuckerberg, le patron et fondateur de Facebook, attaqué de toutes parts depuis l'éclatement du scandale, devrait alors s'exprimer.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com