Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/03/2021 à 17h03 Facebook +1,46% 261,370$
  • FB - US30303M1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Facebook : plainte du gouvernement américain pour entrave à la concurrence

Facebook : plainte du gouvernement américain pour entrave à la concurrence
Facebook : plainte du gouvernement américain pour entrave à la concurrence
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les menaces pesant depuis des mois sur Facebook concernant sa domination du marché mondial des réseaux sociaux se sont concrétisées mercredi, avec le dépôt d'une plainte officielle aux Etats-Unis pour entrave à la concurrence. Le gouvernement américain (via la Commission fédérale américaine du commerce, la FTC) et un regroupement de procureurs généraux de 48 Etats et entités américaines se sont associés pour porter plainte mercredi contre Facebook, l'accusant d'avoir enfreint la législation antitrust.

Dans un communiqué, la FTC affirme qu'elle pourrait réclamer, "entre autres choses, la cession d'actifs, dont Instagram et WhatsApp". Les plaignants reprochent au groupe fondé par Mark Zuckerberg d'avoir commis des actes illégaux et anticoncurrentiels qui ont fait disparaître des rivaux dans le but de cimenter son statut en tant que géant prédominant des réseaux sociaux.

A Wall Street, l'action Facebook a fini en baisse de 1,9% mercredi après ces informations, tandis que les titres d'autres géants d'internet soupçonnés de positions dominantes ont aussi fini en baisse : -1,8% pour Alphabet, -2,1% pour Apple et -2,2% pour Amazon.

Données personnelles converties en "vache à lait"

"Facebook a utilisé son pouvoir monopolistique pour écraser ses petits rivaux et étouffer la concurrence, tout cela au détriment des utilisateurs quotidiens" a estimé la Procureure générale de l'État de New York, Letitia James, lors d'une conférence de presse consacrée à l'annonce de la plainte. "Au lieu d'améliorer son propre produit, Facebook a profité des consommateurs et a gagné des milliards de dollars en convertissant leurs données personnelles en vache à lait", a ajouté Letitia James.

La FTC avait déjà frappé fort en condamnant Facebook à une amende de 5 milliards de dollars en 2019 pour ne pas avoir su protéger les données personnelles de ses utilisateurs dans le cadre du scandale Cambridge Analytica.

D'autres grands acteurs d'internet, dont Google, Amazon et Apple, sont visés par plusieurs grandes enquêtes aux Etats-Unis, menées par les Etats américains et certaines autorités fédérales qui s'inquiètent de leur façon de gérer les données personnelles et d'éventuelles pratiques anti-concurrentielles.

2,5 milliards d'utilisateurs des plateformes Facebook dans le monde

Cette plainte contre Facebook est la deuxième de grande envergure, après celle déposée en octobre par le département de la Justice contre Alphabet, la maison mère de Google, accusée de position dominante dans les moteurs de recherche. 11 Etats américains se sont associés à cette plainte.

Les plateformes de Facebook (Facebook, WhatsAapp, Instargram, Messenger) sont fréquentées tous les mois par près de 2,5 milliards de personnes dans le monde. Le groupe se défend de toute atteinte à la concurrence en argumentant notamment que sa grande taille lui permet de lutter contre les utilisations des réseaux sociaux à des fins illégales ou malveillantes.

Le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a aussi expliqué à ses détracteurs (notamment lors d'auditions au Congrès) que les rachats d'Instagram et WhatsApp avait permis au groupe de rester compétitif face à la concurrence accrue de start-ups comme le chinois TikTok.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !