Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 08/07/2020 à 23h21 Facebook +1,13% 243,580$
  • FB - US30303M1027
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Facebook bondit après un 1er trimestre meilleur que prévu

Facebook bondit après un 1er trimestre meilleur que prévu
Facebook bondit après un 1er trimestre meilleur que prévu
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Facebook, qui tire presque tous ses revenus de la publicité, a publié mercredi soir un chiffre d'affaires supérieur aux attentes au premier trimestre, malgré l'impact de la crise du coronavirus. Cette dernière a néanmoins pesé sur les comptes, les bénéfices du réseau social ressortant légèrement inférieurs aux attentes du marché.

A Wall Street, ces chiffres ont eu un effet positif, l'action Facebook bondissant jeudi de 5,42% pour finir à 204,71$. Le titre a repris 29% depuis un mois, retrouvant son niveau du début de l'année 2020.

Le bénéfice net du réseau social a atteint 4,9 milliards de dollars au 1er trimestre (1,71$ par action), doublé par rapport aux 2,43 Mds$ de la même période de 2019 (0,85$ par action). Toutefois, les marchés attendaient un bénéfice par action un peu supérieur, de 1,74$ par action, selon le consensus établi par le cabinet Factset. Les ventes du groupe ont bondi de 17% pour totaliser 17,74 Mds$, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 17,33 Mds$.

Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels des applications du groupe a atteint 2,99 milliards à la fin mars (dont 2,6 milliards pour Facebook seul), contre 2,89 milliards un an plus tôt. Outre Facebook, le groupe contrôle aussi l'application de partage de photos Instagram, et les messageries WhatsApp et Messenger.

Manque de visibilité sur la suite de l'année

Si les dégâts liés à la crise du Covid-19 ont été limités au 1er trimestre, la société se montre prudente pour la suite de l'année et a suspendu ses prévisions financières pour le 2e trimestre et l'ensemble de l'exercice 2020. La crise du Covid-19 a eu un impact sur Facebook et "comme toutes les compagnies, nous faisons face à une période d'incertitude sans précédent concernant nos perspectives", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Son directeur financier David Wehner a ainsi estimé que "les perspectives sont vraiment incertaines". Sur la chaîne 'CNBC', il a ajouté que le groupe avait constaté sur les trois dernières semaines de mars un "recul" de la publicité faite par les grandes et petites entreprises sur ses plateformes, ce qui a entraîné "une baisse des prix des publicités sur les trois dernières semaines du premier trimestre".

Pour faire face à la crise du coronavirus, Facebook a revu en baisse son programme d'investissement, ramené entre 14 et 16 Mds$ sur 2020, contre 17 à 19 Mds$ précédemment.

Parmi les autres groupes internet dont les recettes dépendent largement de la publicité, Snap et Alphabet, ont eux aussi limité les dégâts au 1er trimestre, tout en se montrant prudents pour la suite de l'année, dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Un autre acteur du secteur, Twitter, doit publier ce jeudi ses comptes du 1er trimestre.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !