Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 17h35 Eutelsat +2,26% 8,790€
  • ETL - FR0010221234
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Eutelsat : impact du Covid-19 sur l'activité et les objectifs financiers

Eutelsat : impact du Covid-19 sur l'activité et les objectifs financiers
Eutelsat : impact du Covid-19 sur l'activité et les objectifs financiers
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Conseil d'administration d'Eutelsat Communications, s'est réuni aujourd'hui. Le Conseil d'administration et la Direction Générale suivent de près l'impact du Covid-19 sur l'activité et les objectifs financiers de la société.
"En cette période d'incertitude, nos priorités sont de préserver la santé et le bien-être de nos employés et de l'ensemble des parties prenantes, de travailler avec les autorités pour enrayer la propagation du Covid-19 et d'accompagner pleinement nos clients" commente la direction.

Continuité de l'activité

"Nous avons une culture de télétravail active et efficace et nous avons réagi rapidement pour renforcer notre infrastructure informatique afin de soutenir à la fois nos employés et nos opérations. Nous disposons d'un plan de continuité de l'activité bien établi pour les collaborateurs clés occupant les postes critiques, ce qui permet à nos téléports et centres de contrôle de fonctionner de manière nominale et d'accompagner nos clients qui dépendent de nos services" commente le groupe.

Impact du Covid-19 sur le chiffre d'affaires

Par rapport à de nombreux secteurs, notre activité est très résiliente, caractérisée par des contrats à long terme, un carnet de commandes important (4,3 milliards d'euros au 31 décembre 2019, soit 3,3 années de chiffre d'affaires) et la criticité de notre capacité pour nos clients. Ceci est particulièrement vrai pour notre coeur de métier Broadcast qui représente plus de 60 % du chiffre d'affaires.
Globalement, l'impact sur le chiffre d'affaires de l'exercice 2019-20 sera limité.

Néanmoins, certains segments ou sous-segments ressentent les effets de la crise actuelle, en particulier depuis la mi-mars.
Il s'agit notamment de :
-L'utilisation occasionnelle (environ 1% du chiffre d'affaires du Groupe, inclus dans le segment de la Vidéo Professionnelle) qui est affectée par le report ou l'annulation d'événements notamment sportifs;
-La Connectivité Mobile (6% du chiffre d'affaires du Groupe) qui est touchée par l'effet de la crise sur le trafic aérien et maritime;
-Et, dans une moindre mesure, le Haut Débit Fixe (6% du chiffre d'affaires du Groupe) qui connaît un ralentissement des activations brutes dans un contexte où le gain de nouveaux clients devient plus difficile.

La direction poursuit : "Le chiffre d'affaires à la fin du mois de février était en ligne avec nos attentes. Toutefois, les effets mentionnés ci-dessus se feront progressivement sentir au cours des troisièmes et quatrièmes trimestres de l'exercice en cours (2019-20), et se poursuivront probablement au moins au cours des premiers mois de l'exercice 2020-21, accompagnés d'un ralentissement plus global du rythme de matérialisation des nouvelles opportunités commerciales.
Par ailleurs, la crise touche les activités d'autres acteurs de notre chaîne de valeur, notamment les constructeurs de satellites, les lanceurs et les installateurs d'infrastructures terrestres, avec les conséquences suivantes" :
-Il est probable que le lancement du satellite EUTELSAT QUANTUM, prévu pour le troisième trimestre de l'année civile 2020, soit retardé ;
-Il est probable que le déploiement des stations de connexion terrestres soutenant les opérations d'EUTELSAT KONNECT soit partiellement retardé.

Par conséquent, la montée en puissance du chiffre d'affaires lié à ces deux satellites de croissance sera décalée. Ceci n'aura aucune incidence sur le chiffre d'affaires de l'exercice en cours, mais les retards affecteront nos attentes pour l'exercice 2020-21.

Perspectives financières actualisées

"À la lumière de l'impact lors des troisièmes et quatrièmes trimestres, nous estimons que le risque résultant de la crise du Covid-19 pour le chiffre d'affaires de l'exercice 2019-20 est de l'ordre de 20 millions d'euros. En conséquence, nous attendons désormais un chiffre d'affaires d'environ 1.250 millions d'euros pour les 5 activités opérationnelles, alors que nous attendions auparavant un chiffre d'affaires dans la moitié inférieure d'une fourchette comprise entre 1.270 et 1.315 millions d'euros. Cet impact limité met en évidence la résilience de l'ensemble de nos activités.
Nous continuons d'évaluer l'impact de la crise sur les années à venir. Néanmoins, tant que cette évaluation est en cours, nous suspendons temporairement notre objectif de cash-flow libre discrétionnaire d'environ 500 millions d'euros pour l'exercice 2021-22, tout en restant convaincus que notre activité continuera à générer des flux de trésorerie élevés. Un objectif de cash-flow libre discrétionnaire actualisé sera communiqué d'ici la fin du mois de juillet".

En ce qui concerne les autres éléments des perspectives financières :
-Les investissements "cash" ne dépasseront pas les 400 millions d'euros par an en moyenne pour la période de juillet 2019 à juin 2022 ;
-Nous continuerons à mettre en oeuvre le plan LEAP 2, qui vise à générer des économies annuelles de 20 à 25 millions d'euros d'ici l'exercice 2021-22 ;
-Nous maintenons notre objectif d'une structure financière saine pour soutenir une notation de crédit de qualité "investissement", et nous continuerons de viser, à moyen terme, un ratio d'endettement net sur EBITDA d'environ 3x.

Par mesure de prudence et afin de préserver une flexibilité financière maximale en cette période d'incertitude, nous suspendons également temporairement notre politique de "dividende stable ou progressif".
Le Conseil d'administration soumettra à l'approbation de l'assemblée générale annuelle des actionnaires en novembre 2020 une réduction de 30% du dividende pour l'exercice 2019-20. Notre politique de "dividende stable ou progressif" sera reprise dès que les circonstances le permettront, sur la base de notre génération de cash-flow et de notre solide santé financière.
Le programme de rachat d'actions pour au moins 100 millions d'euros d'ici juin 2022 a été lancé en mars avec une première tranche de 20 millions d'euros d'ici juillet 2020 qui est bien avancée et sera achevée en temps voulu. Le programme sera ensuite suspendu jusqu'à nouvel ordre.

Situation financière

Le profil financier d'Eutelsat est solide, avec :
-Un ratio d'endettement net sur EBITDA de 3,2x à fin décembre 2019 offrant une marge de manoeuvre importante par rapport au covenant de 4,0x sur la dette non obligataire ;
-Un échéancier de refinancement bien réparti, sans échéance venant à maturité avant juin 2021 (obligations de 500 millions d'euros) ;
-Une forte liquidité à fin décembre 2019, avec 373 millions d'euros de trésorerie et 798 millions d'euros de lignes de crédit non utilisées, dont 300 millions d'euros ont été tirés au cours du mois de mars afin de bénéficier d'une sécurité supplémentaire ;
-Une génération de cash-flow libre qui restera élevée.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !