»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2019 à 17h35 Europlasma 0,00% 0,018€
  • ALEUP - FR0000044810
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Europlasma fait le point sur son activité

Europlasma fait le point sur son activité
Europlasma fait le point sur son activité
Crédit photo © Inertam

(Boursier.com) — Europlasma vient de publier un point sur son activité, évoquant la réorganisation interne, les premières nominations et les prémices de la remise en état du site de traitement de l'amiante Inertam... L'organisation du groupe a donc été repensée. Elle est notamment basée sur la "transversalité des services et des compétences". "Favorisant le partage d'information et le travail collaboratif, cette réorganisation permet de fédérer les équipes autour d'objectifs communs qui visent à dérouler la feuille de route du plan de continuation pour assurer son succès", indique le groupe.

Dans le cadre de cette réorganisation, plusieurs nominations internes ont eu lieu, notamment celle de Nausicaa Brun en qualité de Secrétaire Générale. Nausicaa est diplômée de Sciences Po et a commencé sa carrière en tant qu'avocate au sein du cabinet Allen & Overy LLP à Paris, où elle a assisté personnes publiques et entreprises en matière de droit public et de droit des énergies renouvelables. Par la suite, elle a été juriste senior chez Lagardère Active - Hachette Filipacchi Presse en charge de l'accompagnement du développement business et capitalistique du groupe à l'international.

Sandra Ipinazar a été nommée Directrice du site de traitement des déchets d'amiante, Inertam. Elle est diplômée en sciences et a commencé sa carrière en tant que responsable d'usine de valorisation énergétique de déchets ménagers chez Veolia. Elle a rejoint Europlasma en 2014 en tant qu'adjointe à la direction de CHOPEX, exploitant de la centrale de production d'électricité à partir de la gazéification de déchets de CHO Morcenx.

La zone de stockage de déchets amiantés est en cours de réaménagement. Aujourd'hui les déchets sont stockés en conteneurs, box et sous chapiteaux. Une solution d'entreposage hors sol dans des hangars équipés de panneaux photovoltaïques est à l'étude. Cette alternative permet de réduire l'emprise au sol des déchets et de sécuriser l'ensemble du stock à l'abri des intempéries. Près de 3 hectares de terrain aux abords du site ont été nettoyés afin de limiter le risque d'incendie.

Enfin, un programme d'investissement de plusieurs millions d'euros est prévu sur l'usine afin d'améliorer sa disponibilité et d'augmenter sa capacité de traitement de déchets d'amiante. Néanmoins, la reprise des livraisons des déchets d'amiante devra attendre le redémarrage de la production et la réduction du stock présent sur le site. Le redémarrage de l'usine est prévu au 1er semestre 2020.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com