Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/10/2020 à 09h09 Europcar Mobility Group +0,73% 0,552€

Europcar : comptes trimestriels publiés

Europcar : comptes trimestriels publiés
Europcar : comptes trimestriels publiés
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Chiffre d'affaires du groupe Europcar a reculé de 10,1% sur une base proforma, à 557 ME (+0,7% sur une base déclarée) au T1, avec deux périodes distinctes : Un démarrage d'année solide, avec une croissance proforma de 3,6% sur les deux premiers mois, puis une baisse de 34,6% en mars sur une base proforma. Le Corporate EBITDA (IFRS 16) est impacté par la sévérité et la brutalité de la crise sanitaire : -64 ME vs -13 ME au T1 2019.
Le résultat net Groupe est de -105 ME (vs -67 ME au T1 2019). Le flux de trésorerie Corporate ressort à -136 ME. La Dette nette Corporate était de 1.068 ME au 31 mars 2020.

Prévisions 2020 : le management du groupe a un regard prudent sur le reste de l'année, avec un impact d'une amplitude maximale sur les 2nd et 3ème trimestres en termes de chiffres d'affaires, avec une activité probablement limitée à la demande domestique.

Les objectifs financiers 2020 ont été annulés en mars dernier ; pas de nouveaux objectifs fixés, en raison d'une visibilité limitée sur l'évolution de la situation dans les mois à venir.
Préparation du redémarrage progressif des activités du Groupe, en s'appuyant sur la flexibilité de son modèle.

Caroline Parot, Présidente du Directoire d'Europcar Mobility Group, a déclaré : "Après un solide démarrage début 2020, Europcar Mobility Group a été touché par la crise déclenchée par la pandémie de COVID-19. Dès le début du mois de mars, nous avons constaté une accélération de la baisse du nombre de réservations enregistrées en Italie tout d'abord, puis dans l'ensemble de nos territoires. Afin de prendre la mesure de cette situation sans précédent et de limiter son impact, nous avons engagé un plan d'économies drastique (850 ME d'ici fin 2020) et mis en place des mesures de préservation de notre trésorerie et de nos liquidités, afin de traverser au mieux les prochains mois de crise et de redémarrer progressivement nos activités, au rythme du redressement des économies locales, grâce à la flexibilité de notre modèle. Alors que nous préparons activement ce redémarrage, nous considérons que l'environnement actuel demeure très incertain et qu'il est prématuré de fixer de nouveaux objectifs annuels. Au cours du 2nd trimestre comme durant la deuxième partie de l'année, il est probable que nous nous concentrerons sur la demande domestique résultant d'une bascule du tourisme international vers le tourisme local, tout en veillant à développer encore l'adaptabilité de notre structure de coûts."

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !