Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 15h09 EuropaCorp -2,23% 0,702€

EuropaCorp : 95 ME de pertes sur l'exercice 2019-2020

EuropaCorp : 95 ME de pertes sur l'exercice 2019-2020
EuropaCorp : 95 ME de pertes sur l'exercice 2019-2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sur l'exercice 2019-2020, EuropaCorp réalise un chiffre d'affaires consolidé de 69,8 millions d'euros, en baisse de -80,2 ME (-53% versus 2018-2019). Il est principalement constitué de l'exploitation du catalogue, la société ayant temporisé la mise en production de nouveaux films du fait de la restructuration financière.

La marge opérationnelle consolidée s'établit à 21,4 ME (28,4 ME en N-1), soit une baisse de -6,9 ME liée à la baisse du chiffre d'affaires. Le taux de marge augmente de 19% à 31% du fait de la forte part du catalogue dans le chiffre d'affaires de l'exercice.

Les frais généraux s'établissent à -16,2 ME, soit une économie de 13,6 ME par rapport à N-1 (-46%), confirmant l'efficacité des mesures mises en place par le groupe pour réduire ses frais généraux, qui ont diminué d'un total de 36,7 ME sur les 3 derniers exercices. Le résultat opérationnel s'établit à -59,1 ME.

Le résultat financier est de -26,6 ME (-28,9 ME en N-1). Il reflète essentiellement les intérêts financiers encourus sur la période, notamment sur la ligne de crédit secondaire (intérêts entièrement capitalisés), ainsi que les pertes de change latentes et la charge de loyer reclassée en intérêts financiers suite à l'application de la norme IFRS 16.

Après impact de l'impôt pour -8,5 ME, le résultat net est de -95,1 ME (-109,9 ME l'an dernier).

Etats financiers

Les flux nets de trésorerie liés à l'activité s'établissent à 31,3 ME (101,7 ME au cours de l'exercice précédent). Du fait de la restructuration financière, le Groupe a dû temporiser la mise en production de nouveaux projets. Aucun investissement en production n'a donc été réalisé au cours de l'exercice (-0,2 ME contre 12,8 ME au cours de l'exercice précédent).

Au 31 mars 2020, la dette nette s'élève à -152 ME (-159 ME en N-1), en légère baisse du fait de l'augmentation de la trésorerie (gel des dettes lié à la procédure de sauvegarde) partiellement compensée par la hausse de la dette Secondaire liée à la capitalisation des intérêts de la période.

Perspectives

Suite à la finalisation de la restructuration financière et la réalisation des augmentations de capital, le groupe a pour objectif prioritaire d'investir à nouveau dans la production de films et plus précisément dans des films de genre "action/ sci-fi" à budget maîtrisé, couverts par des préfinancements significatifs, avec une forte implication de Luc Besson (scénariste, réalisateur et/ou producteur).

Le Groupe envisage également d'investir dans la production de séries TV en langue anglaise à fort potentiel international et d'exploiter les droits dont il est propriétaire afin de générer des revenus issus de l'exploitation des séries TV.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !