Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/11/2019 à 17h35 Eurofins Scientific +1,66% 464,400€
  • ERF - FR0000038259
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Eurofins grimpe après des comptes rassurants

Eurofins grimpe après des comptes rassurants
Eurofins grimpe après des comptes rassurants
Crédit photo © Société Eurofins

(Boursier.com) — Eurofins dévoile des résultats intermédiaires ajustés en nette progression en dépit de la cyberattaque dont a été victime le laboratoire d'analyses pharmaceutiques début juin. A ce propos, la société affirme que les revenus et les profits exacts "qui ont été perdus pendant le mois de juin ne seront malheureusement jamais connus exactement". Elle estime néanmoins l'impact sur l'Ebitda à 51,5 ME et sur les revenus à 62 ME. L'impact financier net (après indemnisation des assurances) devrait toutefois être beaucoup plus faible alors que la couverture contre les pertes d'exploitation liées à cette cyber-attaque criminelle a été confirmée, précise la firme.

Malgré cet incident, Eurofins a vu son Ebitda ajusté progresser de 29,5% au premier semestre, à 415 ME, pour un chiffre d'affaires en hausse de 24,3% à 2,168 MdsE. La marge d'Ebitda ajusté s'améliore ainsi de 70 points de base à 19,1%. Le bénéfice net ajusté atteint 156,9 ME contre 155,9 ME un an auparavant alors que le résultat net ressort à 58,9 ME contre 91,1 ME.

Comme en témoigne le mois de juillet, le Groupe a retrouvé de bonnes performances, en ligne avec ses objectifs et a une vision positive pour le reste de l'année, souligne Eurofins.

De résultats rassurants

Le titre, qui grimpait de près de 9% en début de séance, limite désormais son avance à 3,5% à 387 euros. Les opérateurs saluent néanmoins ces résultats supérieurs aux attentes du marché. Bryan Garnier rehausse ainsi à l''achat' sa recommandation sur la valeur tout en visant toujours une 'fair value' de 465 euros. Le chiffre d'affaires et l'Ebitda ont tous deux dépassé les attentes, et l'entreprise se situe désormais dans "un environnement moins difficile avec une situation contrôlée", explique le broker, qui met également en avant la valorisation inférieure aux multiples historiques.

Jefferies juge la croissance organique, ex-cyberattaque, rassurante, puisqu'elle était supérieure à 4,5% en janvier-mai et, à nouveau, en juillet. Les pertes estimées à la suite de l'attaque sont inférieures à ce que l'on craignait, ajoute le courtier, à 'conserver' sur la valeur.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com