Cotation du 17/09/2021 à 17h35 Eurofins Scientific +0,72% 125,500€

Eurofins entre au CAC 40, chassant Atos

Eurofins entre au CAC 40, chassant Atos
Eurofins entre au CAC 40, chassant Atos
Crédit photo © Société Eurofins

(Boursier.com) — Euronext a annoncé jeudi soir son dernier remaniement au sein des indices boursiers parisiens, qui reflète les bouleversements intervenus depuis le début de la crise du coronavirus. Ainsi, le groupe de services numériques Atos devra quitter le CAC 40, alors qu'Eurofins Scientific, star des tests de dépistage du Covid-19, va faire son entrée dans l'indice phare.

Par ailleurs, le groupe de recyclage de déchets et de services collectifs Derichebourg va entrer dans l'indice SBF 120. Ces changements dans la composition des indices seront effectifs après la clôture des marchés le 17 septembre.

Eurofins scientifique, fondé à Nantes en 1987, met au point des tests de produits alimentaires, environnementaux, pharmaceutiques et cosmétiques. Le groupe affiche une santé éclatante, ayant notamment profité de la demande pour ses tests dans le cadre de la crise du coronavirus. Le titre a bondi de 80% depuis le début de l'année pour une capitalisation supérieure à 23 milliards d'euros.

En revanche, Atos, spécialiste de la transformation numérique, a rencontré de multiples difficultés récemment, à commencer par la pandémie de Covid, qui a affecté son activité dans les infrastructures informatiques classiques.

Recentrage en cours sur le "cloud" pour Atos

Face au recul de son chiffre d'affaires et de sa marge opérationnelle au premier semestre, Atos a révisé à la baisse ses prévisions annuelles en juillet et son directeur général, Elie Girard, a annoncé son intention de le recentrer sur l'informatique décentralisée ("cloud") dans le cadre d'une transformation "radicale, rapide et très profonde".

Atos a aussi souffert en avril de la découverte de "faiblesses de contrôle interne" dans deux de ses filiales aux Etats-Unis. Aucune "anomalie matérielle" n'a finalement été établie.

Entré au CAC 40 en 2017, le titre Atos a perdu plus de 40% de sa valeur depuis le début de l'année et la capitalisation du groupe est tombée sous les 5 MdsE. Ce plongeon avait amené les analystes financiers à anticiper une sortie du CAC 40 ces dernières semaines.

Rappelons que les modifications au sein des indices boursiers parisiens sont décidées par un Conseil scientifique indépendant qui se réunit tous les trimestres, et se base notamment sur des critères de capitalisation boursière et de liquidité des titres pour prendre ses décisions.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !