»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/04/2019 à 17h35 EssilorLuxottica -2,01% 107,100€

EssilorLuxottica, un titre qui vaut le coup d'oeil ! (analyse)

EssilorLuxottica, un titre qui vaut le coup d'oeil ! (analyse)
EssilorLuxottica, un titre qui vaut le coup d'oeil ! (analyse)
Crédit photo © Essilor

Essilor et Luxottica viennent de finaliser leur rapprochement. Après une longue procédure, ce mariage franco-italien a été approuvé par les autorités de la concurrence sans qu'elles formulent d'exigences particulières... Le chemin est désormais bien balisé pour que des économies de fonctionnement soient mises en place alors que la complémentarité entre Essilor et Luxottica a toujours paru évidente. Les différences de culture ne sont pas de mise, les équipes de management se connaissent bien, les gammes sont parfaitement complémentaires... Sur le papier, le nouveau géant de l'optique EssilorLuxottica a tout plaire avec une avance sur la concurrence qui devrait s'accentuer à l'avenir...
Une histoire de mariage

Essilor est né de la fusion en 1972 entre les sociétés Essel et Silor... La première a pour origine un regroupement d'artisans lunettiers remontant au 19ème siècle, tandis que la seconde fabriquait des montures. Les décennies 70 et 80 ont été marquées par l'internationalisation avec un maillage de l'ensemble des grands pays. Essilor s'affirme alors comme le numéro 1 des verres correcteurs avec des acquisitions en ce sens et une politique constante d'innovations. Dans les années 2000, le groupe élargit son positionnement vers les lunettes solaires ou avec une gamme de verres qui protègent les yeux de la lumière émise par les écrans.

Alors qu'on change de lunettes environ tous les trois ans pour corriger des défauts tels que la myopie ou la presbytie, l'industrie de l'optique comprend plusieurs types d'intervenants... En amont, les chimistes et les verriers mettent au point la matière première. Les fabricants d'optique comme Essilor produisent des verres semi-finis dont la transformation est assurée par des laboratoires de prescription. En dernier lieu, les détaillants conseillent les consommateurs dans le choix des verres et de la monture selon la prescription de l'ophtalmologiste. Ce sont eux qui assurent la liaison entre le laboratoire et le client final...

L'atteinte du "plafond de verre"

On estime que 4,6 milliards de personnes dans le monde ont besoin d'une correction visuelle. Parmi elles, seulement 2 milliards sont équipés de lunettes !... La croissance à long terme de cette industrie est comprise entre 3% et 4% par an, avec l'augmentation de la demande provenant des pays émergents. L'industrie de l'optique profite aussi du vieillissement de la population et du développement d'offres pour des besoins visuels complexes. Ce métier demeure très fragmenté avec une dominante de petits acteurs locaux. A noter aussi l'arrivée de nouveaux intervenants issus de la vente en ligne qui s'ajoute aux canaux traditionnels.

Parmi les rares groupes d'optique de grande dimension, Essilor côtoie l'allemand Carl Zeiss ou le japonais Hoya. En dépit de solides fondamentaux, le géant français semble plafonner depuis un certain temps avec une croissance interne qui s'assagit et une marge opérationnelle qui s'érode. Dans cette configuration, le groupe d'Hubert Sagnières cherchait probablement à se relancer... L'union avec Luxottica correspond en tous points à cet enjeu !

L'histoire d'une pépite italienneLuxottica a été fondé par Leonardo Del Vecchio en 1961. Après des débuts en tant que sous-traitant pour les industriels de l'optique, la société présente sa première collection de lunettes en 1971. Très rapidement, une stratégie d'intégration verticale est mise en place avec la reprise de distributeurs. La période 1990-2000 est caractérisée par la collaboration avec de grands noms du luxe : Le portefeuille de Luxottica s'enrichit de licences pour les lunettes avec Chanel, Prada, Bulgari, Ralph Lauren, Armani... Les lunettes deviennent alors un accessoire de mode avec des prix en conséquence.

Cette actualité boursière est réservée aux abonnés Privilèges
Testez nos conseils boursiers pour 1€, sans engagement

Je m'abonne

Découvrez les services Boursier.com Privilèges

  • 8h30 la reco du jour
    8h30
    La reco du jour
  • 4 à 5 conseils boursiers par jour
    4 à 5 conseils
    boursiers par jour
  • lettre hebdomadaire «Opportunités»
    Lettre hebdomadaire «Opportunités»
  • Portefeuilles
    défensif, équilibré
    et dynamique
En savoir plus

Partenaires de Boursier.com