»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 16h13 EssilorLuxottica -0,82% 97,160€

EssilorLuxottica : sous pression !

EssilorLuxottica : sous pression !
EssilorLuxottica : sous pression !
Crédit photo © EssilorLuxottica

(Boursier.com) — Les investisseurs ne digèrent toujours pas la publication annuelle d'EssilorLuxottica. Après avoir plongé en fin de semaine dernière, le titre du géant de l'optique poursuit son reflux ce lundi en se rapprochant des 100 euros, en baisse de plus de 1%. "Les opérateurs sont décontenancés par un guidance décevante pour 2019, le délai de six mois avant la prochaine journée investisseurs et la lenteur de la mise en place des synergies", décrypte James Grzinic, analyste à Jefferies.

Prévisions mitigées

Côté perspectives, EssilorLuxottica indique viser, synergies incluses et à taux de change constants, une croissance du chiffre d'affaires comprise entre 3,5% et 5% pour le millésime en cours. Le groupe franco-italien anticipe par ailleurs un résultat opérationnel ajusté représentant 0,8 à 1,2 fois celle du chiffre d'affaires ainsi qu'une croissance du résultat net ajusté comprise entre 1 et 1,5 fois celle du chiffre d'affaires. La firme confirme par ailleurs l'objectif de synergies de 420 à 600 ME de résultat opérationnel dans les cinq ans à venir.

BG abaisse sa cible

Les analystes sont pris à contre-pied par les prévisions d'EssilorLuxottica. Il en ressort une vague d'ajustements au sein du consensus, avec par exemple un objectif revu à la baisse pour Bryan, Garnier & CO. La 'fair value' du broker est ramenée de 132 à 128 euros alors que l'effet de levier de la croissance sur les résultats sera proche de zéro, traduisant un faible impact des synergies.

BG ne veut pas pour autant sombrer dans le pessimisme : le broker pense qu'EssilorLuxottica a de la marge pour relever ses projections de moyen terme, peut-être dans la journée investisseurs du 18 septembre, compte tenu des catalyseurs identifiés sur les ventes (stratégie omnicanal, retombées de la R&D commune, lunettes de soleil...) et les coûts.

Vendredi, Jefferies avait coupé sa cible de 105 à 100 euros, en restant à "conserver".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com