Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/12/2016 Essere Benessere 0,00% 2,990€
  • MLEBX - IT0004999758
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Essere Benessere : démarre une procédure de "concordat préventif"

Essere Benessere : démarre une procédure de "concordat préventif"
Logo Essere Benessere

(Boursier.com) — Essere Benessere a lancé un plan d'assainissement visant à la consolidation de sa propre position, afin de faciliter l'entrée dans le capital d'un important partenaire stratégique. "Suite à des difficultés apparues après l'admission au Marché Libre", et malgré l'utilisation ponctuelle et intégrale des ressources qui en ont dérivé, la société "n'a pas pu donner une impulsion suffisante au processus de reprise commerciale".

Le chiffre d'affaires des 12 mois au 30.11.2014, qui se situe à 24,7 millions d'euros, n'a pas atteint les niveaux permettant de diminuer de façon importante l'endettement, qui s'élève aujourd'hui à 25 millions d'euros de dette bancaire renégociée sur 5 ans, 6,4 millions d'euros de dette rééchelonnée envers des fournisseurs, et 8,9 millions d'euros de dettes échues envers des fournisseurs.

Il subsiste également le risque que la responsabilité solidaire d'Essere Benessere S.p.A. puisse être mise en jeu, à hauteur d'une valeur de 21,2 millions d'euros, pour les dettes reprises des sociétés EB Holding et FD Consultants, qui sont actionnaires de la société.

L'actif de la société comprend 24 millions d'euros de crédits commerciaux, dont 10 millions d'euros envers des entités liées, et 18 millions d'euros d'associations en participations dans des pharmacies faisant partie du réseau.

Le groupe a donc évalué l'opportunité d'impliquer "un partenaire important". Le plan de restructuration délibéré par le conseil d'administration prévoit "la location temporaire de l'entreprise à une Newco détenue à 98% par la société, afin de permettre le démarrage d'une procédure de concordat préventif en continuité ex art. 161 alinéa 6o de la Legge Fallimentare italienne, dont la demande a été déposée aujourd'hui auprès du Tribunal de Milan".

La procédure de concordat permettra à la société de bénéficier, tout au long de la période nécessaire à la définition du plan, d'une protection légale qui interrompt les initiatives déjà prises entretemps par les créanciers individuels. Le plan prévoira, à travers une nouvelle augmentation du capital et la cession de certains actifs, la création de ressources suffisantes pour diminuer de façon déterminante l'endettement et la création successive des conditions normales de fourniture de la part des fournisseurs.

La procédure susmentionnée "a la caractéristique essentielle de se résoudre rapidement, pour ne pas porter préjudice aux perspectives de reprise et le contrat de location de la société est lié à ce délai". Ceci prévoit que, face à un loyer de location annuel de 400.000 euros, la Newco, EB Srl, à partir d'aujourd'hui, gère de façon simultanée la société jusqu'à la clôture de la procédure, dont la durée prévues est de 6 mois. Essere Benessere S.p.A. prend donc en même temps le rôle de Holding d'une Newco, EB Srl, qui gère l'activité en location. Le contrat de location est structuré de façon à favoriser l'accord avec l'éventuel partenaire industriel afin de permettre, une fois la restructuration terminée, "le retour de l'entreprise louée à la société assainie, qui sera donc dans les conditions pour continuer à travailler dans le marché de référence".

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !