Cotation du 26/10/2021 à 14h26 Airbus Group (ex-EADS) +1,46% 109,660€

Espace : 600 suppressions de postes en vue chez Arianegroup

Espace : 600 suppressions de postes en vue chez Arianegroup
Espace : 600 suppressions de postes en vue chez Arianegroup
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le constructeur de lanceurs spatiaux Arianegroup, filiale d'Airbus et Safran, prévoit de supprimer 600 postes en France et en Allemagne, sur les 7.500 que compte le groupe, afin d'améliorer la compétitivité de l'entreprise face à une concurrence accrue du groupe américain SpaceX et de ses lanceurs réutilisables.

Dévoilé par l'hebdomadaire 'Challenges', ce plan a été confirmé jeudi par la direction d'Arianegroup. Il vise à redonner de la compétitivité et réduire les coûts du fabricant des fusées Ariane, dont le lancement de la dernière version, Ariane 6, a été retardé par la crise du Covid et est désormais prévu au 2e trimestre 2022.

Nombre de lancements annuels revus en baisse pour Ariane 6

Selon 'Challenges', le plan serait effectué sans licenciement contraint et concernera essentiellement les fonctions support. Le rééquilibrage se fera au profit des activités de production, afin de consolider l'objectif d'un premier vol d'Ariane 6 en 2022, et de muscler la compétitivité du futur lanceur. Les perspectives de lancement d'Ariane 6 portent sur un besoin de sept tirs par an, contre onze prévus au lancement du projet 2014, forçant l'entreprise à réduire ses coûts.

De sources syndicales, la production du moteur Vinci d'Ariane 6 sera transférée du site de Vernon dans l'Eure vers l'Allemagne. La direction a toutefois précisé qu'aucun des six sites français n'est menacé de fermeture.

Un accord franco-allemand a été conclu en juillet et prévoit que l'Agence spatiale européenne (ESA), dont les deux pays sont les principaux contributeurs, apporte un financement supplémentaire de 140 millions d'euros par an pour assurer la viabilité économique d'Ariane 6.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !