Cotation du 24/05/2022 à 17h35 Erytech Pharma -2,75% 1,130€
  • ERYP - FR0011471135
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Erytech Pharma : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas

Erytech Pharma : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas
Erytech Pharma : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas
Crédit photo © Erytech

(Boursier.com) — Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), annonce aujourd'hui la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro Intestinaux de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Abstract 581 - rESPECT: étude de Phase 1 à escalade de dose, visant à évaluer l'association d'eryaspase avec FOLFIRINOX modifié dans le traitement d'adénocarcinome du canal pancréatique localisé et avancé : résultats intermédiaires (NCT04292743).

Dr Marcus Noel, MD, oncologue au Centre Lombardi Comprehensive Cancer de l'université de Georgetown, Whashington DC, Etats Unis, et investigateur principal de l'étude rESPECT, a présenté les résultats intermédiaires de cette étude de Phase 1 évaluant l'association d'eryaspase avec FOLFIRINOX modifié (mFOLFIRINOX), une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine et d'irinotecan, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas avancé.

À ce jour, onze patients ont été recrutés, dont l'âge moyen est de 68 ans. Trois patients ont été inclus à une dose de 75 U/kg et huit à une dose de 100 U/kg. L'association de mFOLFIRINOX et d'eryaspase a bien été tolérée et aucune toxicité dose-limitante n'a été observée. La dose maximale tolérée (DMT) a été déterminée à 2400 mg/m(2) de 5-FU, 85 mg/m2 d'Oxaliplatin, 150 mg/m2 d'Irinotecan et 100 unités/kg d'eryaspase.
Parmi les dix patients pour lesquels l'imagerie était disponible pour évaluer la réponse, 5 (50%) ont eu une réponse partielle (RP) et 5 (50%) ont eu une maladie stable (MS), correspondant ainsi à un taux de contrôle de la maladie (RP + MS) de 100%. Un patient présentant un stade localement avancé est devenu éligible à une résection après traitement.

Abstract 518 - TRYbeCA-1: étude de phase 3 randomisée évaluant eryaspase en combinaison avec une chimiothérapie versus une chimiothérapie seule, en traitement de seconde ligne chez des patients atteints d'un adénocarcinome pancréatique avancé (NCT03665441).
Le Professeur Pascal Hammel, MD, PhD, oncologue à l'université Paris-Saclay, hôpital Paul Brousse (APHP), France, et co-investigateur principal de l'étude TRYbeCA-1, a présenté les résultats finaux de cette étude de Phase 3. Les premiers résultats ont été communiqués en Octobre 2021.
Comme annoncé précédemment, le critère d'évaluation principal de la survie globale (OS) n'a pas été atteint.
La survie globale médiane a été de 7,5 mois (Intervalle de Confiance (IC) 95%, 6,5-8,3) pour les patients traités avec eryaspase en combinaison avec la chimiothérapie, et de 6,7 mois (IC 95%, 5,4-7,5) avec la chimiothérapie seule.

Le sous-groupe prédéfini de patients traités avec eryaspase plus FOLFIRI, une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine et d'irinotecan, a montré une amélioration nominale de la survie globale médiane de 2,3 mois comparé au groupe de patients traité avec FOLFIRI seul, passant de 5,7 à 8 mois (Rapport de Risques Instantanés "Hazard Ratio" ou HR = 0,81 ; IC 95%, 0,6 1,1). Les patients traités avec FOLFIRI représentaient environ 42% des patients dans cette étude.

Le traitement a été très bien toléré, et l'ajout d'eryaspase n'a pas renforcé la cytotoxicité de la chimiothérapie. Suite à la présentation du Prof. Hammel, le commentateur, le Dr. Nilofer Saba Azad, MD, Département d'oncologie au Centre Johns Hopkins Sidney Kimmel Cancer, a conclu que l'étude TRYbeCA-1 était bien construite avec une puissance et des facteurs de stratification appropriés. En outre, les résultats de l'étude ouvrent la voie à des études supplémentaires sur eryaspase en association avec FOLFIRI dans les contextes néo-adjuvant, adjuvant et de première ligne.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Erytech Pharma

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités