»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/05/2019 à 17h35 Erytech Pharma -4,40% 6,520€
  • ERYP - FR0011471135
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Erytech Pharma : de nouvelles avancées précliniques pour erymethionase

Erytech Pharma : de nouvelles avancées précliniques pour erymethionase
Erytech Pharma : de nouvelles avancées précliniques pour erymethionase

(Boursier.com) — La société biopharmaceutique Erytech Pharma présente de nouveaux résultats précliniques concernant son 2e produit candidat, erymethionase, lors du Congrès annuel de l'American Association for Cancer Research (AACR), à Atlanta, en Géorgie. En plus du potentiel d'erymethionase déjà démontré en monothérapie, ces nouvelles découvertes pourraient ouvrir la voie à de nouveaux mécanismes thérapeutiques associant le blocage des points de contrôle immunitaires au métabolisme de la méthionine, explique le Dr Alexander Scheer, Directeur Scientifique d'Erytech Pharma. Nous avons l'intention de continuer à explorer le potentiel de ces nouvelles combinaisons à mesure que nous progressons vers une étude de phase 1 avec erymethionase.

Erymethionase, méthionine-gamma-lyase (MGL) encapsulée dans les globules rouges, est en cours de développement comme nouvelle thérapie anti-tumorale ciblant le métabolisme modifié des acides aminés dans les cellules cancéreuses. La MGL dégrade la L-méthionine, un acide aminé nécessaire à la croissance tumorale et aux métastases. Cette enzyme se caractérise par une demi-vie courte et sa dépendance au phosphate de pyridoxal, la forme biologiquement active de la vitamine B6, comme coenzyme. Lorsqu'elle est associée à l'administration orale de vitamine B6, erymethionase a démontré une augmentation de la demi-vie de la MGL par rapport à la MGL en forme libre, une diminution prolongée de la méthionine plasmatique et une régression significative de la croissance tumorale chez des modèles murins de glioblastome et d'adénocarcinome gastrique.

Les résultats présentés à la conférence de l'AACR mettent en évidence le potentiel de l'association d'erymethionase avec l'inhibition des points de contrôle immunitaires. En plus des données in vitro démontrant que la MGL régulait l'expression de PD-L1 dans des cellules de cancer du sein triple-négatif, la combinaison d'erymethionase et d'un anticorps monoclonal anti-PD-1 a démontré un effet synergique dans un modèle syngénique murin EMT6 du cancer du sein triple-négatif. Comparativement au traitement en monothérapie, une inhibition de la croissance tumorale de 57% et une augmentation de 52 % du taux de survie ont été observées. 

L'analyse des tumeurs traitées avec erymethionase a révélé des changements métaboliques significatifs permettant de soulever une première hypothèse mécanique sur la façon dont erymethionase sensibilise la tumeur à l'immunothérapie anti-PD-1. De plus, des expériences in vitro mesurant l'augmentation de la stimulation des cellules immunitaires ont également suggéré que d'autres inhibiteurs de points de contrôle immunitaires comme les anticorps monoclonaux CTLA-4 pourraient être de bons candidats pour d'autres études de combinaison.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Erytech Pharma

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com