Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/03/2021 à 17h35 Eramet -0,80% 59,840€
  • ERA - FR0000131757
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Eramet : forte génération de cash au second semestre

Eramet : forte génération de cash au second semestre
Eramet : forte génération de cash au second semestre
Crédit photo © Eramet

(Boursier.com) — Eramet annonce l'atteinte des objectifs 2020 de la division Mines et Métaux, soit 5,8 Mt de production de minerai de manganèse (+22% par rapport à 2019), plus de 6 Mt de minerai transporté (+30%) au Gabon, 2,5 Mth d'export de minerai de nickel en Nouvelle-Calédonie (+55%), 3,4 Mth de production de minerai de nickel et 23,5 kt-Ni de ferroalliages en Indonésie.

Le groupe souligne la maîtrise des coûts de la division Alliages Haute Performance au S2 dans des marchés aéronautique et automobile très dégradés (-24 % de coûts chez A&D par rapport au T1 2020).
L'EBITDA ressort à 398 ME en 2020, avec une très forte progression au S2 (278 ME) par rapport au S11 (120 ME) :
Près de +250 ME de gains intrinsèques ont été notés sur l'année, réalisés principalement grâce à la hausse des volumes de vente de manganèse et aux exports de minerai de nickel.
Près de -480 ME d'impact négatif des facteurs externes, avec notamment une baisse des prix du minerai de manganèse (près de -19%) et du ferronickel (environ -10%) ainsi qu'une crise aéronautique profonde et durable.

Le Free cash-flow est proche de l'équilibre en 2020 grâce à une forte génération de cash au S2 (+174 ME), reflet de progrès structurels notamment sur le BFR :
Saisonnalité favorable de l'activité minière au S2, accentuée par la croissance continue des volumes, 1ère contribution de l'activité Weda Bay Nickel à hauteur de près de 60 ME de FCF au S2, retour à l'équilibre du FCF de la division Alliages Haute Performance au S2 (vs -165 ME au S1), avec une nette réduction du besoin en fonds de roulement.

Le Résultat net part du Groupe est de -675 ME, dont -623 ME au S1, impacté principalement par des dépréciations d'actifs (-498 ME). L'endettement net est de 1,3 MdE, stable par rapport à fin 2019, en réduction significative par rapport au
30 juin

Perspectives 2021

Accroissement de la production à 7 Mt de minerai de manganèse dès 2021, grâce à l'ouverture du nouveau plateau minier au Gabon fin 2020 (plus de +20% vs 2020).
Croissance des exports de minerai de nickel à plus de 3,5 Mth.
Sur la base d'un consensus de prix moyen du minerai de manganèse à 4,5$/dmtu et de cours du nickel au LME à 7,5 $/lb pour 2021, EBITDA prévisionnel de l'ordre de 600 ME en 2021, en forte augmentation par rapport à celui de 2020, avec une saisonnalité significativement plus favorable au S2.
Ces perspectives s'inscrivent dans la dynamique de ce début d'année, sans rechute économique liée à la pandémie.

Christel Bories, Présidente-Directrice Générale du Groupe, a déclaré : "En 2020, la pandémie a brutalement perturbé notre écosystème. Elle a notamment entraîné une crise économique majeure dans le secteur aéronautique, principal débouché de notre filiale Aubert & Duval.
Grâce à notre feuille de route exigeante, à la mobilisation et l'agilité des équipes, ainsi qu'à une gestion responsable de la crise, nous avons enregistré des succès remarquables dans nos activités minières et su saisir des opportunités, malgré les perturbations. Nous avons su également maitriser la consommation de cash, en particulier dans notre division Alliages haute performance dont la réactivité a été exceptionnelle sur la deuxième partie de l'année, et notre endettement est en forte baisse fin 2020 par rapport à fin juin. 2021 débute avec une belle dynamique du secteur des matières premières. Nous allons poursuivre le développement de notre production de manganèse au Gabon, accroître notre production de minerai de nickel en Indonésie et optimiser nos activités dans les sables minéralisés au Sénégal. Nous sommes également très attentifs à la mise en place de toutes les conditions nécessaires à la bonne exécution du plan de sauvetage de la SLN afin de garantir un avenir à cette filiale.
Dans la division Alliages Haute Performance, notre priorité reste l'adaptation des coûts au niveau de production dans un marché aéronautique dégradé. Parallèlement, nous travaillons aux modalités d'une éventuelle cession d'Aubert & Duval, pour faire émerger une offre satisfaisante et assurer l'avenir de cette activité stratégique pour la filière.
La transformation d'Eramet engagée depuis bientôt 4 ans apporte la preuve de sa pertinence : un nouveau modèle économique agile et durable, qui renforce le Groupe pour créer de la valeur et profiter pleinement de l'après-crise."

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !