Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/08/2020 à 17h35 Engie (EX GDF SUEZ) -1,57% 11,600€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie : résultats en forte baisse, l'objectif de cessions pourrait doubler à moyen terme

Engie : résultats en forte baisse, l'objectif de cessions pourrait doubler à moyen terme
Engie : résultats en forte baisse, l'objectif de cessions pourrait doubler à moyen terme

(Boursier.com) — Engie a souffert au premier semestre. Le groupe énergétique a vu son résultat net récurrent être divisé par plus de deux à 0,7 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires en repli de 9,3% à 27,4 MdsE (-8,8% en organique). Le résultat opérationnel courant a reculé de 30,8% à 2,2 milliards d'euros, pénalisé par les effets du coronavirus à hauteur de 850 ME.

Alors que la crise a eu un fort impact sur le premier semestre 2020, Engie est pleinement préparé pour le second semestre et s'attend à ce que ses performances financières se redressent par rapport au deuxième trimestre conformément à la reprise actuelle de l'activité économique et de la demande en énergie. Dans l'hypothèse d'un retour à la normale progressif et continu, après des périodes de confinements dans les principales zones géographiques où il exerce, le Groupe prévoit un résultat net récurrent part du groupe pour 2020 entre 1,7 et 1,9 milliard d'euros. Cet objectif repose sur une fourchette indicative d'EBITDA de 9,0 à 9,2 milliards d'euros et un ROC entre 4,2 et 4,4 milliards d'euros. La firme anticipe également un ratio dette nette / EBITDA économique supérieur à 4,0x pour 2020 et inférieur ou égal à 4,0x sur le long terme.

Avant la crise sanitaire, fin février, Engie visait pour 2020 un résultat net récurrent part du groupe compris entre 2,7 et 2,9 MdsE, sur la base d'un Ebitda prévisionnel de 10,5 à 10,9 MdsE.

Comme précédemment communiqué lors de l'Assemblée générale du 14 mai, Engie réaffirme son intention de rétablir le paiement d'un dividende, dans le cadre de la politique annoncée l'année dernière, soit une fourchette de 65% à 75% de ratio distribution sur la base du résultat net récurrent part du Groupe. Le Conseil d'Administration décidera du dividende à proposer lors de l'arrêté des comptes 2020.

Le groupe annonce par ailleurs une revue stratégique d'une partie de ses activités de services, ainsi qu'un nouveau programme de cessions et une accélération de ses investissements dans les renouvelables et les infrastructures. Ces services en question, qui représentent environ 2/3 du chiffre d'affaires des Solutions Clients, seront analysées à la lumière de leur alignement avec les priorités stratégiques du Groupe. Toutes les options seront évaluées avec l'objectif de valoriser et conforter leur position, et de saisir les opportunités de croissance au sein d'un périmètre cohérent et avec une organisation adaptée.

Engie étudiera l'opportunité de cessions d'actifs non stratégiques et de participations minoritaires pour dégager des marges de manoeuvre financières supplémentaires permettant de financer les investissements dans les renouvelables et les infrastructures. A moyen terme, l'ensemble de ces opérations pourraient conduire à plus que doubler le programme de cessions d'environ 4 milliards d'euros annoncé précédemment par le Groupe. La mise en oeuvre de ces orientations stratégiques sera présentée au cours du premier semestre 2021.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !