»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/06/2019 à 17h35 Engie (EX GDF SUEZ) +1,13% 12,955€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie publie des résultats "en ligne avec la saisonnalité"

Engie publie des résultats "en ligne avec la saisonnalité"
Engie publie des résultats 'en ligne avec la saisonnalité'

(Boursier.com) — Les résultats du Groupe Engie au 31 mars 2019 sont en ligne avec la saisonnalité attendue des objectifs pour 2019, exceptés les effets liés au climat.

Le premier trimestre est impacté par l'effet de températures hivernales particulièrement clémentes en France et, comme attendu, par une moindre production des centrales nucléaires belge. Hors effet température négatif en France, le résultat opérationnel courant ressortirait en croissance organique.

Le chiffre d'affaires au 31 mars 2019 s'élève à 18,8 milliards d'euros, en variation de +7,2% en brut et de +4,4% en organique. L'Ebitda de la période s'élève à 3,1 milliards d'euros, en variation de -4,8% en brut et de -3,9% en organique. Hors effet température négatif en France, l'Ebitda aurait été stable en organique.

La baisse brute de l'Ebitda inclut un effet de change positif principalement dû à l'appréciation du dollar américain partiellement compensée par la dépréciation du réal brésilien par rapport à l'euro, et des effets de périmètre globalement négatifs. Ces effets de périmètre proviennent principalement de la vente de la centrale à charbon Loy Yang B en Australie en janvier 2018 et de la vente de la participation dans Glow, partiellement compensée par diverses acquisitions dans les Renouvelables et dans les Solutions Clients.

La baisse organique de l'Ebitda s'explique principalement par l'effet température négatif pesant sur le Supply en France et en Australie ainsi que sur les Infrastructures en France. Les effets défavorables comprennent également la disponibilité et les volumes plus faibles des activités Nucléaires en Belgique, une production hydroélectrique en baisse en France, des marges plus faibles pour les activités Solutions Clients et Supply en France ainsi que plusieurs one-offs. Cette baisse a été en partie compensée par la politique d'allocation d'électricité dynamique et la mise en service de nouveaux parcs éoliens et solaires au Brésil, par la nouvelle régulation française sur le stockage du gaz et par la bonne performance des activités de GEM. Cette baisse doit être mise au regard d'un premier trimestre 2018 exceptionnellement bon, avec notamment une production hydroélectrique très élevée et des températures inférieures à la moyenne en France ainsi que plusieurs one-offs positifs.

Le résultat opérationnel courant après quote-part du résultat net des entreprises mises en équivalence s'élève à 2 milliards d'euros, en variation de -5,7% en brut et de -4,3% en organique, en ligne avec les taux de variation de l'Ebitda. Le résultat opérationnel courant a bénéficié du traitement IFRS 5 à compter de juin 2018 suite à l'annonce de la vente de la participation dans Glow.

Hors effet température négatif en France, le résultat opérationnel courant aurait été en croissance organique de 1%.

La dette financière nette s'établit à 23,2 milliards d'euros, en diminution de 0,1 milliard d'euros par rapport à fin décembre 20185. Elle bénéficie principalement (i) de la génération de cash-flow des opérations (0,1 milliard d'euros), (ii) des effets du programme de rotation de portefeuille (2,7 milliards d'euros, principalement liés à la finalisation de la cession de la participation dans Glow). Ces éléments sont quasiment compensés (i) par les investissements bruts de la période (2,2 milliards d'euros), (ii) par le versement de dividendes aux participations ne donnant pas le contrôle (0,2 milliards d'euros) et (iii) par d'autres éléments (0,3 milliards d'euros), principalement dus aux effets de change et aux nouveaux droits d'utilisation de biens pris en location (IFRS 16).

Le cash flow from operations s'établit à 0,1 milliard d'euros, en recul de 1,6 milliard d'euros. Cette évolution s'explique principalement par la variation temporaire du besoin en fonds de roulement pour -1,3 milliard d'euros liée aux appels de marge sur produits dérivés et à la variation de la valeur de marché des produits financiers dérivés. Les flux de trésorerie opérationnels sont restés globalement stables.

A fin mars 2019, le ratio dette financière nette / Ebitda s'élève à 2,4x, stable par rapport à fin décembre 2018 et inférieur à l'objectif d'un ratio inférieur ou égal à 2,5x. Le coût moyen de la dette brute est de 2,86%, en hausse de 18 points de base par rapport au 31 décembre 2018.

Le ratio dette économique nette / Ebitda s'établit à 3,7x, stable par rapport au 31 décembre 20185.

Effets défavorables

Les résultats des Solutions Clients ont été atypiques, marqués par des effets de timing et le renouvellement récent de certains contrats, entraînant un démarrage plus lent que l'année dernière. Il convient de noter que le quatrième trimestre concentre généralement une part essentielle de la contribution annuelle de ces activités.

Les activités Renouvelables et Thermiques sont pour leur part en croissance organique, profitant d'une dynamique positive de nouveaux contrats long terme de vente d'électricité.

La plupart des effets défavorables du premier trimestre devraient se résorber d'ici la fin de l'année, notamment pour le Nucléaire (avec le redémarrage de trois réacteurs nucléaires supplémentaires en Belgique depuis janvier) et les Solutions Clients, amenant une croissance annuelle 2019 concentrée sur le second semestre.

Objectifs confirmés

Ainsi, Engie confirme ses objectifs financiers pour 2019 en matière de résultat net récurrent part du Groupe (dans une fourchette de 2,5 à 2,7 milliards d'euros), de ratio dette financière nette / Ebitda (inférieur ou égal à 2,5x) et de dividende (sur la base d'un taux de distribution du résultat net récurrent part du Groupe de 65% à 75% avec l'intention de viser le haut de cette fourchette).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com