Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/03/2021 à 17h14 Engie (EX GDF SUEZ) -0,83% 11,985€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie / Neoen : développement d'un projet d'énergie renouvelable à Saucats en Gironde

Engie / Neoen : développement d'un projet d'énergie renouvelable à Saucats en Gironde
Engie / Neoen : développement d'un projet d'énergie renouvelable à Saucats en Gironde

(Boursier.com) — Engie et Neoen s'associent pour développer Horizeo, un projet d'envergure de production d'énergies renouvelables, reposant sur un concept inédit de plateforme énergétique bas carbone, à Saucats, en Gironde. Le projet a pour objectif de développer un nouveau modèle de production d'énergies renouvelables, en plaçant à la fois l'innovation, technique comme économique, et le respect de l'environnement au coeur de son développement. Il comprend :
- un parc photovoltaïque d'une puissance d'1 Gigawatt, pour une production d'électricité équivalente à la consommation annuelle de plus de 600.000 personnes ;
- des briques technologiques complémentaires, articulant production et consommation locales d'énergie renouvelable grâce à des batteries de stockage d'électricité : des batteries de stockage d'électricité ; une unité de production d'hydrogène vert ; un data center ; et une surface associant agriculture et production d'électricité photovoltaïque.

Saisie en décembre dernier par l'ensemble des porteurs du projet, à savoir Engie, Neoen, RTE et la Mairie de Saucats, la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a pris la décision d'organiser un débat public qui permettra à l'ensemble du territoire de participer à l'élaboration d'Horizeo .

En région Nouvelle-Aquitaine, l'objectif est d'atteindre 8,5 GW de capacités de production d'énergie photovoltaïque en 2030 contre 2 GW actuellement. Le projet représenterait à lui seul plus de 15% de cette ambition régionale. L'énergie produite par le parc photovoltaïque sera valorisée par le biais de contrats de vente d'électricité de gré à gré, c'est-à-dire en dehors des appels d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) et donc, sans recours aux dispositifs de soutien public.

Engie et Neoen entendent démontrer que l'énergie solaire photovoltaïque est à la fois mature, fiable et suffisamment compétitive pour assurer l'approvisionnement direct d'industriels en électricité.

Compte tenu de l'envergure du projet, une attention particulière est attachée à ses effets, notamment sur l'environnement et sur le milieu forestier. Le projet, qui s'étend sur une surface d'environ 1.000 hectares, s'insère au sein d'un ensemble de parcelles privées clôturées, dédiées à la production sylvicole de pins maritimes et actuellement exploitées par deux chasses privées. Les incidences sylvicoles, traitées par un ensemble de procédures réglementaires, administratives et techniques, seront soumises à autorisation environnementale, incluant notamment une autorisation de défrichement, et impliqueront des boisements compensateurs supérieurs à la surface concernée. Ces éléments feront l'objet d'échanges avec la filière sylvicole et le grand public.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !