Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/05/2020 à 17h16 Electro Power Systems -5,84% 7,100€
  • EPS - FR0012650166
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie Eps : début des travaux à Mirafiori

Engie Eps : début des travaux à Mirafiori
Engie Eps : début des travaux à Mirafiori

(Boursier.com) — La crise sanitaire n'a pas freiné la collaboration entre Fiat Chrysler Automobiles et Engie Eps ainsi que leur engagement en faveur du développement de la mobilité électrique. A l'issue de l'annonce réalisée avec Terna en septembre de vouloir expérimenter conjointement l'interaction des véhicules électriques avec le réseau grâce à une infrastructure de recharge intelligente, FCA a choisi Engie Eps comme partenaire technologique du projet pour s'occuper de la réalisation de l'infrastructure. Tout en respectant les mesures de sécurité visant à contenir l'épidémie, les travaux pour la réalisation de la première phase du projet pilote Vehicle-to-Grid (V2G) ont commencé sur le site industriel FCA de Mirafiori à Turin, qui, lorsqu'il sera entièrement achevé, devrait devenir le plus grand site de ce genre au monde.

L'objectif de cette initiative est de faire interagir de manière bidirectionnelle les véhicules full electric de FCA avec le réseau électrique, en permettant - en plus de la recharge des véhicules - l'utilisation de leurs batteries pour fournir des services de stabilisation du réseau. Les batteries des véhicules ont, en effet, la capacité d'emmagasiner l'énergie et, grâce à l'infrastructure V2G, de la restituer au réseau lorsque celui-ci en a le plus besoin, ce qui représente une opportunité pour optimiser les coûts d'exploitation des voitures - au profit des automobilistes - et une concrète possibilité de contribuer à un système électrique plus durable.

Les 'ressources d'équilibrage' du réseau électrique seront toujours nécessaires : d'un côté pour favoriser le développement de ressources renouvelables, qui ont une production d'énergie - par nature - non programmable ; de l'autre pour gérer l'expansion des véhicules électriques qui pourraient représenter un élément supplémentaire d'instabilité pour le système. Dans un futur proche, la diffusion des infrastructures permettant la gestion intelligente de la batterie, comme celle développée à Mirafiori, constituera donc "un élément fondamental pour équilibrer la demande et la production d'énergie en temps réel".

La technologie V2G représente donc l'un des principaux éléments visant à encourager le développement d'une mobilité électrique qui soit véritablement durable et le pilier d'une transition énergétique en ce qu'elle est accessible à tous - avec une réduction plus importante de CO2 en conséquence - et durable du point de vue de l'infrastructure électrique qui en tirerait avantage en terme de sécurité et de fiabilité. L'importance cruciale du projet a ainsi justifié le commencement des travaux de mise en oeuvre durant cette période d'urgence sanitaire.

Le chantier relatif à la réalisation de la première phase du projet a été ouvert au sein du centre logistique de Drosso, dans la zone de Mirafiori. Les travaux concernent une aire d'environ 3 mille mètres carrés comprenant 450 mètres de tranchées déjà réalisées et prêtes à accueillir plus de 10 kilomètres de câbles, nécessaires pour interconnecter le réseau électrique à 64 points de recharge bidirectionnels fast charge avec une puissance allant jusqu'à 50 kW. L'infrastructure centralisée et le système de contrôle avancé - qui permettent en plus de la recharge rapide des véhicules électriques même la fourniture de services de réseau Vehicle-to-Grid - ont été conçus, brevetés et réalisés par Engie Eps.

La première partie du projet prévoit l'installation de 32 bornes V2G capables de connecter 64 véhicules électriques et sera inaugurée en juillet. D'ici la fin de l'année 2021, l'infrastructure sera étendue pour permettre l'interconnexion d'un nombre de véhicules électriques pouvant aller jusqu'à 700, susceptible de fournir des services de réseau ultrarapides au gestionnaire du réseau de transmission, en plus de permettre la recharge des véhicules.

Dans sa conception finale, le projet sera en mesure de fournir jusqu'à 25 MW de capacité de régulation, devenant ainsi la plus grande infrastructure V2G au monde jamais réalisée. En outre, en s'associant à d'autres 'assets' FCA présents à Mirafiori - parmi lesquels les 5 MW de photovoltaïque - cette infrastructure deviendra une véritable centrale électrique virtuelle, la Virtual Power Plant plus innovante d'Italie : elle sera en mesure de fournir, à un équivalent de 8.500 habitations, un haut niveau d'optimisation des ressources et une vaste gamme de services au gestionnaire de réseau, dont la régulation ultrarapide de fréquence.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !