Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h01 Enensys Technologies -3,60% 1,070€
  • ALNN6 - FR0013330792
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Enensys : lourde perte semestrielle

Enensys : lourde perte semestrielle
Enensys : lourde perte semestrielle
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Enensys a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 6,4 ME au 1er semestre 2019, en progression de 21% en comparaison du 1er semestre 2018 à données publiées (+1,4% en données pro forma soit une croissance organique modérée). Le groupe a compensé l'absence de grand projet de déploiement au 1er semestre par des contrats de taille plus réduite en s'appuyant sur sa nouvelle organisation commerciale et la densification de son maillage géographique. La marge brute progresse plus fortement que le chiffre d'affaires avec un taux en progression de près de 5 points à 75%. Cette progression n'a cependant pas permis d'absorber l'augmentation, conforme au plan d'investissement, de près de 68% des charges de personnels et des charges externes, qui passent en cumulées de 6,5 ME au S1 2018 à 10,9 ME au S1 2019. Cette hausse des charges est également alimentée par l'intégration d'Expway.

La perte opérationnelle courante s'est donc fortement accrue, passant de -1,6 ME au S1 2018 à -5,3 ME au 30 juin 2019. L'augmentation du coût de l'endettement financier (-0,3 ME) sous l'effet de la reprise d'Expway et une reprise d'actifs d'impôts différés portent la perte nette part du groupe à 6,9 ME.

La consommation de trésorerie liée à l'activité de 7,1 ME sur le semestre a été amplifiée par une variation défavorable du besoin en fonds de roulement (-2,6 ME) en raison d'une saisonnalité défavorable au 1er semestre.

Après impact du financement de l'acquisition d'Expway, la dette nette s'élève à 8 ME (dont 4,7 ME d'obligations convertibles en actions) au 30 juin 2019, soit un gearing de 58%. La trésorerie disponible ressort à près de 5 ME et sera renforcée au second semestre par le versement du CIR 2018 à hauteur de 2 ME.

Compte tenu des retards constatés dans le démarrage de certains marchés et des avancées technologiques réalisées depuis quelques mois, le groupe a décidé de ralentir son programme d'investissements en R&D et d'abaisser sa structure de coûts fixes avec pour objectif un retour à l'équilibre dès 2020. Le groupe a mis en oeuvre des mesures représentant une économie de 5 ME de charges en année pleine, dont 4 ME de coûts de prestations et 1 ME lié à la mise en place d'une organisation transversale pour toutes les sociétés du groupe, dont une partie sera déjà visible au second semestre.

Enensys Technologies confirme viser une activité en nette croissance séquentielle au second semestre 2019, et les mesures mises en place de réduction des charges "vont limiter fortement la consommation de trésorerie sur la période". Le groupe demeure confiant dans sa capacité à renouer avec une croissance forte au cours des prochains exercices. Le groupe envisage "un retour rapide à une croissance rentable dès le prochain exercice".

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !