Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 17h35 Vallourec +3,28% 30,705€

En perte, Vallourec lance une levée de fonds de 800 ME et se refinance

En perte, Vallourec lance une levée de fonds de 800 ME et se refinance
En perte, Vallourec lance une levée de fonds de 800 ME et se refinance
Crédit photo © Vallourec

(Boursier.com) — Pour 2019, le chiffre d'affaires du Groupe Vallourec s'élève à 4,173 milliards d'euros, en hausse de +6,4% par rapport à 2018 (+5% à taux de change constants), l'activité Pétrole et Gaz dans les régions EA-MEA ayant apporté la plus forte contribution à cette croissance. L'effet volume est de -3,1%, l'effet prix/mix de +7,7% et l'effet de change de +1,8%.
Au 4e trimestre, le chiffre d'affaires a représenté 1,004 MdE, en baisse de -10% par rapport au 4e trimestre 2018 (-10% à taux de change constants).

Pour l'exercice 2019, le résultat brut d'exploitation s'établit à 347 millions d'euros, en amélioration de +197 ME par rapport à 2018. Le résultat d'exploitation est de -17 ME, en amélioration de +260 ME par rapport à 2018

Le résultat financier est négatif à -244 ME (-220 ME pour l'exercice 2018). L'impôt sur les bénéfices s'établit à -75 ME, lié principalement au résultat au Brésil. Le résultat net, part du Groupe, est une perte nette réduite de 164 ME, à -338 ME (-502 ME pour l'exercice 2018).

Situation financière

Les flux de trésorerie générés par l'activité s'établissent à -6 ME pour l'exercice 2019, par rapport à -210 ME pour l'exercice 2018. Pour l'exercice 2019, le besoin en fonds de roulement lié à l'activité diminue de 124 ME. En ligne avec les objectifs, le BFR net est ramené à 106 jours de chiffre d'affaires (113 jours en 2018). Les investissements industriels bruts s'élèvent à -159 ME pour l'exercice 2019 (-129 ME pour l'exercice 2018).

Le flux de trésorerie disponible est négatif à -41 ME, mais en amélioration de 453 ME (-494 ME en 2018).

Au 31 décembre 2019, la dette nette est ramenée à 2,031 MdsE (2,104 MdsE au 30 septembre 2019). Elle était de 1,999 MdE au 1er janvier 2019. La dette long terme s'élève à 1,747 MdE et la dette court terme à 2,077 MdsE, dont 110 ME de billets de trésorerie et 1,702 MdE tirés sur 2,128 MdsE de lignes de crédit bancaire confirmées.

A fin 2019, le ratio d'endettement retraité (covenant bancaire) tel que défini dans les contrats bancaires et testé une fois par an le 31 décembre, est de 81%. L'entrée en vigueur de l'lFRS 16 est sans effet sur le ratio "covenant bancaire".

Dépassement des objectifs de réduction de coûts

Vallourec a dépassé son objectif initial 2016-2020 de 400 ME d'économies brutes avec la réalisation à fin 2018 de 445 ME de réductions de coûts. L'objectif de réduction additionnelle de coûts de 200 ME pour 2019-2020 sera également dépassé (141 ME d'économies déjà réalisées au titre de l'année 2019).

Depuis 2014, les effectifs du Groupe ont été réduits de 21%, dont 35% en Europe et 19% au Brésil. En 2019, les effectifs du Groupe sont en baisse de -1,8%, passant de 19.164 salariés (fin 2018) à 18.827 (fin 2019), avec une réduction plus importante en Europe (-6,3%). En Allemagne, les effectifs ont déjà été réduits de 392 salariés à la suite des initiatives annoncées en février 2019 visant une réduction de 600 salariés d'ici fin 2020.

Ces économies de coûts ainsi que le déploiement de nouvelles routes se sont traduits par une réduction entre 2016 et 2019 de 40% des coûts de production et des coûts administratifs, commerciaux et de recherche par tonne, pour atteindre 1.035 euros par tonne.

Fermeture de l'usine de Reisholz en Allemagne

La rationalisation des actifs industriels européens en France et en Allemagne est reflétée dans la baisse du nombre de sites du Groupe. En particulier, le Groupe a décidé de fermer l'usine de Reisholz (Allemagne), spécialisée dans les tubes destinés aux centrales électriques conventionnelles. Cette décision sera effective au second semestre 2020.

Les économies de coût, la rationalisation de l'empreinte industrielle avec la part de l'Europe dans la capacité totale réduite de 45% à 25%, et le développement de nouvelles routes ont permis au Groupe d'abaisser son point d'équilibre du flux de trésorerie d'environ 25% depuis 2017.

Perspectives 2020

Compte tenu des tendances actuelles sur le plan économique et sur ses marchés , le Groupe se fixe pour objectifs 2020, un résultat brut d'exploitation de 500 ME et un flux de trésorerie disponible légèrement positif. Les investissements industriels n'excèderont pas 200 ME, avec un BFR d'environ 100 jours de chiffre d'affaires, en moyenne trimestrielle.

Un point bas est attendu au 1er trimestre pour le résultat brut d'exploitation et le flux de trésorerie disponible du fait de l'impact de la saisonnalité habituelle. Le 2e semestre sera significativement meilleur que le 1er semestre en termes de résultat brut d'exploitation et de flux de trésorerie disponible.

Augmentation de capital de 800 ME et refinancement

Pour renforcer la structure de son bilan et sa position de liquidité, Vallourec va engager une émission d'actions et refinancer ses lignes de crédit.

Le produit de l'émission sera utilisé pour réduire le Ratio de Levier Financier Proforma à environ 2,8x8 à fin 2020 (correspondant à un endettement financier net de 1,4 MdE environ proforma pour l'augmentation de capital) contre 5,9x en 2019 en incluant l'exercice de l'option d'achat sur un contrat de location-financement au Brésil pour un montant de 100 ME au plus.

Sur une base pro forma s'agissant de l'émission d'actions et du refinancement du RCF, Vallourec aurait disposé de 1,7 MdE de liquidité au 31 décembre 2019, composée d'environ 900 ME de cash et 800 ME de lignes de crédit non tirées.

a) Augmentation de capital avec maintien du DPS

Vallourec a le projet de lancer une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires pour un montant d'environ 800 ME. Elle permettra de désendetter le Groupe de manière significative, de réduire ses frais financiers de 50 ME environ par rapport à 2019, et de gagner en flexibilité pour réussir la mise en oeuvre de sa stratégie.

Bpifrance et Nippon Steel, actionnaires de référence de Vallourec, se sont engagés à souscrire à l'augmentation de capital, pour :
- Bpifrance au prorata de sa part du capital et
- pour Nippon Steel pour un montant lui permettant de détenir environ 10% du capital de Vallourec après réalisation de l'augmentation de capital.

Vallourec a obtenu l'engagement d'un syndicat bancaire de garantir le solde de l'augmentation de capital.

b) Refinancement des lignes de crédit

Vallourec annonce également le refinancement de ses lignes de crédit, pour un montant de 800 ME d'engagements de ses banques partenaires. Les nouvelles lignes de crédit RCF, sous réserve de la réalisation de l'augmentation de capital, apporteront à Vallourec une source de liquidité long terme grâce à une maturité de quatre ans et une extension optionnelle d'un an. Les nouvelles lignes de crédit comporteront un covenant demandant à Vallourec de maintenir son 'gearing' en dessous d'un maximum de 100%, similaire aux lignes de crédit actuelles.

Leviers de génération de trésorerie après 2020

Le résultat brut d'exploitation est attendu en progression du fait de la croissance de l'activité résultant des tendances de marché favorables, de la compétitive commerciale améliorée et des réductions de coûts supplémentaires du programme Accélération.

Au-delà de la croissance du résultat brut d'exploitation, le flux de trésorerie disponible sera également amélioré par une réduction des charges d'intérêt d'environ 50 ME par an par rapport à 2019. Elle sera permise par environ 25 ME provenant de l'augmentation de capital et du refinancement des lignes de crédit et environ 25 ME provenant de l'exercice de l'option d'achat sur un contrat de location-financement au Brésil, avec un impact positif additionnel de 6-8 ME sur le résultat brut d'exploitation.

En outre, les charges de restructuration seront réduites dans un contexte de BFR amélioré en nombre de jours de chiffre d'affaires et d'investissements industriels bruts maîtrisés. L'enveloppe globale annuelle serait de 200-250 ME.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !