Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35 Elis -0,90% 10,990€
  • ELIS - FR0012435121
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Elis s'envole après une publication jugée rassurante

Elis s'envole après une publication jugée rassurante
Elis s'envole après une publication jugée rassurante
Crédit photo © Elis

(Boursier.com) — En tête du SBF120, Elis s'envole de 14,2% à 10,8 euros, portant ses gains à plus de 30% sur cinq séances. Le groupe a dévoilé hier soir un chiffre d'affaires trimestriel en retrait de 2,3% dont 1,8% en organique, à 759,2 millions d'euros, avec une baisse d'activité très marquée en Hôtellerie et plus contenue dans les autres secteurs.

La société, qui n'est pas en mesure de communiquer de nouveaux objectifs pour l'année 2020 compte tenu de la situation sanitaire actuelle, affiche un bilan solide avec, à disposition, environ 1,1 milliard d'euros de liquidités, sous la forme des deux lignes de crédit renouvelable pour un montant non tiré de 800 ME et d'environ 300 ME de trésorerie.

En outre, si le management s'attend à une baisse d'activité accentuée au deuxième trimestre par rapport au premier, le mois d'avril devrait marquer un point bas, avec le plein effet des mesures de confinement mises en place en Europe sur la deuxième quinzaine du mois de mars. De plus, le free cash-flow a été positif au mois de mars et sur les 3 premières semaines du mois d'avril. De quoi rassurer les investisseurs.

Les opérateurs sont actuellement "assez stressés" par le niveau d'endettement, cette publication devrait en rendre certains probablement "moins inquiets", estime Midcap Partners. La firme a également déclaré avoir trouvé de nouvelles activités, par exemple l'externalisation dans le secteur des soins de santé et de la désinfection, qui pourraient contribuer à compenser une partie des baisses de revenus du 2e trimestre.

La Deutsche Bank note pour sa part que la croissance organique est ressortie meilleure que prévu. Si le segment de l'hôtellerie a été le plus touché, comme anticipé, l'industrie, le commerce et les services et les soins de santé ont mieux résisté.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !