Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h35 Elior +1,38% 4,842€
  • ELIOR - FR0011950732
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Elior séduit après les comptes

Elior séduit après les comptes
Elior séduit après les comptes
Crédit photo © Société Elior

(Boursier.com) — En séance, l'action Elior se reprend de 15,7% à 6,72 euros après la publication de ses comptes semestriels de l'exercice fiscal 2019-2020 clos au 31 mars 2020 et l'annonce d'une accélération de son plan de transformation.

Une perte semestrielle de 17 ME

Après un chiffre d'affaires de 2,459 milliards d'euros, l'activité accuse un repli organique de -6,2% par rapport au 1er semestre de l'année précédente. La baisse est de -5,2% en données publiées. Ainsi, le segment Entreprises génère 1,056 MdE de chiffre d'affaires (-8,2%). L'Enseignement entregistre une activité de 788 millions d'euros (-3,7%) et la Santé 615 ME (-1,8%).

L'Ebita ajusté des activités poursuivies du Groupe s'élève à 52 ME. Avec une charge d'impôts en recul à 15 ME au 1er semestre 2019-2020 (37 ME un an plus tôt), le résultat net des activités poursuivies s'élève à 2 ME pour l'exercice 2019-2020 (32 ME en 2018-2019). Le résultat net part du Groupe s'établit à -17 ME au 1er semestre contre l'équilibre l'an dernier.

Sur la période, Elior Group a creusé sa dette et réduit sa génération de cash. Son free cash-flow opérationnel ressort ainsi à 12 ME au 1er semestre 2019-2020 (89 ME l'an dernier). Ce recul est notamment imputable à une chute de 74 ME de l'Ebitda et à une variation négative de la titrisation pour 18 ME. En revanche, l'allocation plus stricte des dépenses d'investissement conduit à une amélioration de 7 ME. L'endettement financier net s'établit à 563 ME au 31 mars 2020 (539 ME à la clôture de l'exercice au 30 septembre 2019). En tenant compte de l'application de la norme IFRS 16, l'endettement financier net d'Elior Group atteint 786 ME (771 ME pro forma IFRS 16 au 30 septembre 2019). Au 31 mars 2020, le ratio de levier du Groupe s'établit à 2,5x l'Ebitda, à comparer à 1,8x au 30 septembre 2019.

Reprise progressives d'ici septembre ?

Le segment Entreprises d'Elior devrait enregistrer le niveau d'activité le plus bas en avril et en mai, avant de se redresser très progressivement de juin à septembre. Le segment Enseignement devrait rester à un niveau faible jusqu'à la rentrée scolaire de septembre, sachant qu'historiquement, le niveau d'activité de ce segment est réduit pendant l'été. Le segment Santé a été le segment le plus résilient, tant dans la restauration collective que dans les services, mais il a néanmoins été touché, notamment en Europe, avec le report d'opérations chirurgicales non critiques à des dates postérieures à la pandémie. A mesure que la pandémie s'atténuera, l'activité devrait s'améliorer progressivement.

Dans ce contexte de fin de confinement, Elior confirme que l'impact sur l'Ebita ajusté de la perte de chiffre d'affaires devrait être d'environ 30% pour l'ensemble de l'année 2019-2020.

Transformation en cours

Le spécialiste de restauration et des services s'emploie donc à accélérer son plan de transformation. Il va ainsi renforcer sa discipline de gestion de trésorerie pour minimiser sa consommation de cash. Elior va également améliorer sa réactivité afin d'adapter en continu son organisation aux variations de chiffre d'affaires. Elior s'appliquera à être proactif avec des expertises et des solutions adaptés aux nouvelles attentes de ses clients.

Dans le cadre d'une reprise d'activité qui s'annonce très progressive dans les écoles et les entreprises, Elior est particulièrement attentif à calibrer son organisation et ses prestations de restauration ou de services pour préserver l'équilibre économique indispensable à la rentabilité de l'entreprise. Dans ce contexte inédit, tout en capitalisant sur son expertise en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire, le Groupe mise aussi sur l'agilité et l'innovation, notamment en accélérant sa transformation digitale, explique Philippe Guillemot, directeur général d'Elior Group qui poursuit : Impacté par la crise, Elior reste solide sur ses fondamentaux et fidèle à sa mission : gagner chaque jour la confiance de ses convives en leur garantissant une alimentation saine, équilibrée et respectueuse de l'environnement. Restaurateur responsable, Elior entend plus que jamais assurer la vocation sociale propre aux entreprises de restauration collective, qui sont un levier d'action publique efficace pour garantir à tous l'accès à des repas de qualité, qui soient produits dans les meilleures conditions de sécurité alimentaire et proposés à un coût modéré.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !