Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 17h36 Elior +6,70% 5,290€
  • ELIOR - FR0011950732
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Elior ne versera pas de dividende 2019-2020

Elior ne versera pas de dividende 2019-2020
Elior ne versera pas de dividende 2019-2020
Crédit photo © Société Elior

(Boursier.com) — Lors du Conseil d'administration du 3 avril, les quatre principaux actionnaires d'Elior membres du conseil d'administration (BIM, Emesa, FSP et CDPQ) ont tous tenu à souligner leur soutien et leur confiance dans le groupe et dans la stratégie mise en oeuvre par l'équipe de management, indique Elior dans un communiqué du jour. Pour marquer cet engagement, le conseil d'administration a décidé qu'il ne proposera pas le versement de dividendes lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra en mars 2021, afin de conserver ces sommes dans l'entreprise pour soutenir son développement et ses emplois sur le long terme.

Elior a décidé de créer un fonds solidaire de soutien aux plus fragilisés de ses collaborateurs. Pour alimenter ce fonds, les administrateurs du groupe ont décidé une réduction de 25% de leur rémunération pour l'exercice 2019-2020. Gilles Cojan, président d'Elior Group, et Philippe Guillemot, directeur général d'Elior, ont pris la décision de réduire leur rémunération de 25% pendant toute la durée de la crise. Après consultation, les membres du Comité exécutif ont tous volontairement fait le choix de réduire leur rémunération de 20% dans les prochains mois.

Aux États-Unis, un fonds dédié est en place pour assister les collaborateurs dont l'emploi a été impacté par cette crise. Ce fonds de solidarité spécifique sera alimenté par le groupe et par les contributions exceptionnelles du CEO d'Elior NA et de l'ensemble des membres du comité exécutif d'Elior NA qui ont collectivement pris l'initiative de réduire leur rémunération dans les prochains mois.

Les mesures de confinement, la fermeture des crèches, des écoles, des collèges, des lycées et des universités, ainsi que les obligations de télétravail mises en oeuvre pour contrer l'essor du COVID-19 provoquent une forte baisse d'activité sur les marchés enseignement et entreprises. Pour faire face à ce ralentissement important qui impacte l'ensemble des pays du groupe, Elior est amené à adapter son organisation. Le groupe a aujourd'hui recours à l'ensemble des dispositifs existants (prises de congés, mobilité interne, mise en place des processus d'activité partielle, formations, continuité des couvertures médicales aux États-Unis...) ainsi qu'aux dispositions réglementaires complémentaires, propres à chaque pays, avec partout la même volonté de limiter au maximum l'impact économique et social de cette crise sur les équipes.

Elior donne également la priorité à la mobilité interne pour renforcer ses équipes du secteur Santé fortement sollicitées, ou celles des cuisines centrales notamment pour répondre à une augmentation sensible des offres de portages de repas. Les équipes opérationnelles et RH sont donc "totalement mobilisées pour trouver des solutions de mobilité qui nous permettent de nous adapter au quotidien, là encore en conservant le maximum de collaborateurs dans l'emploi". Aux États-Unis, l'activité Prepared Meals a ainsi renforcé ses effectifs de plusieurs dizaines de collaborateurs, venus de nos autres entités, pour répondre à un surcroit de demandes en repas livrés aux personnes fragilisées et isolées. En France, déjà plus de 300 collaborateurs des secteurs enseignement et entreprises sont identifiés pour venir en renfort de leurs collègues du secteur santé pour répondre à une augmentation sensible des besoins des hôpitaux et des Ehpad. Pour organiser au mieux la mobilité de collaborateurs d'une activité à une autre, Elior s'est notamment associé depuis 2016 à Andjaro, plateforme française permettant aux managers de restaurants de détacher des collaborateurs pour renforcer les équipes sur les sites ayant besoin de renforts d'effectifs. Elle est aujourd'hui déployée sur près de 2.000 sites Elior en France, ainsi qu'au Royaume-Uni.

Les activités d'Elior dans le secteur de la santé sont totalement mobilisées en restauration dans l'ensemble de ses pays, et également dans les services en France. "La crise actuelle souligne le caractère essentiel de nos missions en soutien aux services publics des États et des Collectivités, notamment dans les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite, les institutions pour personnes en situation de handicap, auprès des personnes âgées isolées que nous servons à domicile, et en support des activités vitales (armée, police, pompiers, défense, etc.)", commente le groupe. À travers le monde, ce sont plus de 25.000 collaborateurs du secteur santé qui interviennent dans plus de 3.000 sites aux côtés des personnels soignants. Plusieurs dizaines de cuisines centrales du groupe sont aussi mobilisées pour fournir des repas aux personnels de soins actuellement mobilisés à la demande des autorités, ou aux personnes fragiles, isolées.

Depuis fin janvier, Elior suit, sur chacun de ses sites, les recommandations des autorités sanitaires destinées à endiguer la propagation du virus. Des communications régulièrement répétées et actualisées ont été diffusées aux équipes pour leur rappeler ces consignes. L'ensemble des collaborateurs responsables des aspects de sécurité et de santé au travail, ainsi que les équipes en charge des ressources humaines, sont pleinement mobilisés sur l'accompagnement des équipes, notamment pour assurer l'approvisionnement des équipements de protections adaptés à la conduite de leurs missions spécifiques.

Les équipes d'Elior se sont rapidement organisées pour proposer des offres adaptées aux clients en leur apportant tout le support nécessaire dans la mise en oeuvre de leurs plans de continuité d'activité, et ce dans les meilleures conditions d'hygiène et de sécurité. Le groupe propose des dispositions spécifiques comme par exemple l'étalement des plages horaires de services ou la préparation de repas individualisés, le dressage à l'assiette des produits d'habitude en libre-service, la mise à disposition en précommande de paniers repas... Plusieurs des cuisines centrales habituellement dédiées au secteur enseignement sont aujourd'hui réaffectées à la production de repas destinés aux services d'urgences, aux hôpitaux, aux maisons de retraite ou au portage de repas à domicile.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !