»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/11/2018 à 17h35 Eiffage +0,02% 86,820€
  • FGR - FR0000130452
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Eiffage de retour vers les 100 euros

Eiffage de retour vers les 100 euros
Eiffage de retour vers les 100 euros
Crédit photo © Gaël Arnaud / Eiffage Rail Express

(Boursier.com) — Eiffage grimpe de retour porche des 100 euros ce jeudi, au plus haut depuis le mois de mai dernier à 99,70 euros (+3,3%). Le groupe BTP a réalisé un chiffre d'affaires de 7,65 milliards d'euros sur le premier semestre 2018, en hausse de 9,4% à structure réelle et de 6,4% à périmètre et change constants. L'activité des Travaux est ressortie en hausse de 9,7% à plus de 6,2 milliards d'euros. Côté brokers, Mediobanca en profite pour réajuster légèrement son cours cible de 117 à 119 Euros, tout en restant à "surperformance" sur le dossier.

Dans la branche Construction, l'activité s'inscrit en hausse de 4% à 1,84 milliard d'euros. En immobilier, les réservations de logements atteignent 2.237 unités contre 2.080 au premier semestre 2017. Ces chiffres semestriels bénéficient d'un deuxième trimestre particulièrement dynamique (+12,6%), en Travaux (+13,8%) comme en Concessions (+7,2%).

Résultats soutenus

Le résultat opérationnel courant s'est établi à 806 millions d'euros, en progression de 11,2% (+19,3% dans les Travaux). Dans la branche Construction, la marge opérationnelle est stable à 3,6%, aussi bien en France qu'en Europe. Dans la branche Infrastructures, la marge, traditionnellement négative au premier semestre, s'établit à -1,3% (-1,8% en juin 2017), portée par la dynamique de croissance dans le Génie civil et la Route, en France comme à l'international.

Dans la branche Énergie Systèmes, la rentabilité opérationnelle continue de progresser en France et hors de France pour atteindre 3,4% (3,2% en juin 2017). Au total des Travaux, la marge opérationnelle ressort à 1,6% contre 1,5% en juin 2017. Dans les Concessions, la marge opérationnelle est en hausse à 51,3% (50,3% en juin 2017), grâce notamment à l'augmentation significative du trafic autoroutier. APRR affiche ainsi une marge d'Ebitda en augmentation à 76% (75,4% en juin 2017).

Carnet plein

Le coût de l'endettement financier net est ressorti en baisse de 24 millions d'euros au semestre grâce aux refinancements des échéances de dette du Groupe intervenus au cours des derniers 18 mois. Cette réduction des frais financiers ainsi que la baisse des charges opérationnelles non courantes portent le bénéfice net à 217 millions d'euros (173 millions d'euros en juin 2017), en croissance de 25,4%.

Le carnet de commandes des Travaux s'élève à 14,4 milliards d'euros, en hausse de 22% sur un an (+2 % sur 3 mois). Il assure 13,4 mois d'activité aux branches Travaux. Les prises de commandes ont été portées, en France, par les contrats du Grand Paris Express, dont le lot 1 de la ligne 16 (1,7 milliard d'euros) et par une bonne dynamique des filiales du groupe en Europe. Le carnet de commandes se trouve également renforcé de l'apport significatif des croissances externes réalisées sur le semestre.
Eiffage confirme donc les perspectives de croissance de son activité et une nouvelle progression de ses résultats en Travaux et en Concessions (hors ajustement des impôts différés non courants) sur l'ensemble de l'année 2018...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com