»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/07/2019 à 16h04 Egide +0,97% 1,040€
  • GID - FR0000072373
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Egide : réduction de la visibilité long-terme des programmes majeurs

Egide : réduction de la visibilité long-terme des programmes majeurs
Egide : réduction de la visibilité long-terme des programmes majeurs
Crédit photo © Egide

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé (non audité) du groupe Egide en 2018 est ressorti à 31,74 millions d'euros, en croissance de 2,7% par rapport à l'exercice précédent. A périmètre comparable et taux de change constant, le niveau des ventes est stable (+0,2%). Le chiffre d'affaires réalisé par les entités américaines représente 55% des ventes du groupe.

En 2018, les ventes de produits céramique HTCC d'Egide USA ont contribué favorablement à la croissance globale du groupe, avec plus de 1,4 million de dollars réalisés au cours de l'année (ventes combinées des commandes Egide USA et Santier fabriquées sur le site de Cambridge).
Pour information, la parité moyenne euro / dollar en 2018 était de 1,18143 contre 1,12929 en 2017.

Au cours de l'exercice 2018, le taux d'achats consommés a légèrement baissé, et représente 39% du chiffre d'affaires. Le gain de 1 point par rapport à l'exercice précédent est lié à l'amélioration des rendements et de la productivité sur les 3 sites de production. Les frais de personnels représentent toujours 43% des ventes tandis que les frais fixes restent au même niveau qu'en 2017.

Les dépenses de 'R&D', évaluées à 1 million d'euros comme en 2017, sont intégralement passées en charge. Des éléments non récurrents ont été enregistrés en 2017 comme en 2018, pour un montant d'environ 0,40 million d'euros. La baisse persistante d'activité d'Egide SA a conduit à réaliser un test de dépréciation des actifs de l'entité, avec pour résultat une dépréciation de 0,94 million d'euros enregistrée en 2018.
La perte opérationnelle, hors dépréciation des actifs immobilisés, a été réduite d'environ 30% et l'excédent brut d'exploitation s'est amélioré de plus de 66% par rapport à l'année passée. Les frais financiers représentent principalement les intérêts des emprunts bancaires, plus un impact de change en 2017. Compte tenu des éléments ci-dessus, la perte nette en 2018, hors dépréciation des actifs et avant impôt, est réduite de 20% par rapport à l'exercice précédent.
L'EBE s'établit à 0,67 ME, contre 0,40 ME en 2017. Le Résultat net s'inscrit à -2,28 ME.

PERSPECTIVES 2019

"Tandis que le secteur de la défense américaine, l'Asie et Israël sont attendus en croissance en 2019, le marché européen restera difficile, avec un environnement géopolitique complexe, notamment lié aux relations Chine-USA. Le secteur européen de la défense sera également affecté par le renforcement des règles en matière d'exportation. Par ailleurs, on observe une réduction de la visibilité long-terme des programmes majeurs (8 à 12 semaines maximum), même si la tendance des marchés reste bien orientée" commente le groupe.

Malgré tout, nous attendons une croissance de certains segments de marchés ainsi que le gain de part de marché sur d'autres :
Imagerie thermique (+6,6% de croissance moyenne entre 2018 et 2020)
Amplification de lumière (technologie complémentaire à l'infrarouge)
Batteries thermiques non rechargeables (pour applications militaires)
Le groupe développera également de nouveaux procédés pour adresser de nouveaux marchés tels que les piles à combustibles à oxyde solide (SOFC), les capteurs Lidar pour automobile ou pour l'exploration des ressources naturelles (gaz, pétrole).

Le groupe continuera d'améliorer ses indicateurs opérationnels sur chacun de ses sites (taux de livraison à l'heure, rendements, productivité) et développera de nouvelles technologies telles que l'impression '3D' (avec l'aide d'une tierce partie). Egide USA anticipe un carnet de commandes en forte hausse pour supporter la croissance attendue des ventes de produits céramique HTCC en 2019 et les transferts entre sociétés du groupe se développeront, notamment pour les composants céramique HTCC, les fonds dissipant la chaleur et les composants usinés.

Jim Collins, Président et directeur général du groupe, commente : "Nous anticipons un premier semestre qui sera impacté par la faiblesse du marché de l'imagerie thermique, ce qui affectera le chiffre d'affaires d'Egide SA. Ensuite, nous attendons une progression séquentielle au second semestre, tirée par le développement continue des ventes des entités américaines et un retour au niveau du premier semestre 2018 chez Egide SA. Par conséquent, le groupe anticipe une croissance pour 2019. Les résultats de 2018 sont bien meilleurs que ceux de l'année passée, mais doivent encore s'améliorer. Nous étudions un plan d'action pour réorganiser Egide SA et optimiser son fonctionnement, ainsi que la consolidation des entités US pour améliorer les synergies."

En 2019, Egide communiquera sur son chiffre d'affaires au niveau du semestre le 12 juillet prochain.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com