»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/07/2019 à 16h29 Egide +0,20% 0,994€
  • GID - FR0000072373
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Egide rechute, les perspectives 2019 en question

Egide rechute, les perspectives 2019 en question
Egide rechute, les perspectives 2019 en question
Crédit photo © Egide

(Boursier.com) — La pression vendeuse reprend de plus belle sur Egide ce jeudi. Vers la mi-journée, le spécialiste boîtiers destinés à la protection et à l'interconnexion de puces et de systèmes électroniques perdait 5% à 1,145 euro, affecté par une publication annuelle qui a fait ressortir de nouvelles pertes en 2018 (bien que réduites par rapport à 2017) et mis en lumière des tendances contrastées pour l'exercice 2019.

Amélioration des résultats, hors exceptionnel

Sur le millésime achevé, la perte nette avant impôt a été diminuée de 20% hors dépréciation des actifs pour atteindre -2,17 ME, tandis que le chiffre d'affaires est ressorti à 31,74 millions d'euros, en croissance de 2,7% par rapport à l'exercice précédent. En publié, le résultat net part du groupe s'établit à -2,28 ME en 2018 contre -0,37 ME sur l'année précédente.

Perspectives contrastées

S'agissant des pronostics pour 2019, Egide évoque une réduction de la visibilité long-terme des programmes majeurs (8 à 12 semaines maximum), même si la tendance des marchés reste bien orientée. Tandis que le secteur de la défense américaine, l'Asie et Israël sont attendus en croissance en 2019, le marché européen restera difficile, avec un environnement géopolitique complexe, notamment lié aux relations Chine-USA. Le secteur européen de la défense sera également affecté par le renforcement des règles en matière d'exportation, commente le groupe.

De manière plus précise, Egide table sur une croissance de ses revenus sur l'année en cours mais avec un début d'année difficile : Nous anticipons un premier semestre qui sera impacté par la faiblesse du marché de l'imagerie thermique, ce qui affectera le chiffre d'affaires d'Egide SA. Ensuite, nous attendons une progression séquentielle au second semestre, tirée par le développement continue des ventes des entités américaines et un retour au niveau du premier semestre 2018 chez Egide SA, indique Jim Collins, PDG d'Egide.

Situation de décote

Côté valorisation, Egide se traite actuellement avec une légère décote sur les fonds propres (10,96 ME à fin décembre 2018). Le bilan met en lumière une trésorerie de 2,36 ME, pour des dettes financières de 6,93 ME.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com