»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/10/2018 à 15h35 Egide +5,05% 1,665€
  • GID - FR0000072373
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Egide : contraction d'activité au 3e trimestre

Egide : contraction d'activité au 3e trimestre
Egide : contraction d'activité au 3e trimestre
Crédit photo © Société Egide

(Boursier.com) — Le groupe Egide a réalisé un chiffre d'affaires (non audité) de 7,65 millions d'euros au 3e trimestre 2018, en baisse de -3,1% par rapport au trimestre équivalent de 2017. La parité Euro/Dollar au 3e trimestre (1,1638) n'a pas eu d'impact significatif sur les ventes du 3e trimestre, comparée à celle du 3e trimestre 2017 (1,1622).

Au 3e trimestre, les entités américaines ont représenté 58% du chiffre d'affaires consolidé (57% au 3e trimestre 2017). Egide SA fait face à la baisse de la demande de l'un ses principaux clients, dont la politique d'exportation est impactée par le renforcement de la réglementation. Egide USA affiche une forte croissance de ses ventes de produits céramique et un solide redressement par rapport au T3 2017, qui avait souffert de l'arrêt d'un programme par l'un de ses clients majeurs du domaine de l'imagerie thermique. Cette bonne performance n'est cependant pas suffisante pour compenser le net ralentissement de Santier sur ce trimestre, qui doit composer avec un environnement beaucoup plus concurrentiel depuis quelques mois.

Pour les 9 premiers mois de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires du groupe est de 23,9 ME, en hausse de +5,8% par rapport à la même période de 2017. A périmètre et taux de change constant, il est de 23,25 ME (+2,9%). Sur les 9 premiers mois de l'année, Egide a poursuivi le développement de son activité céramique HTCC à destination du marché américain de l'imagerie thermique. Les ventes sur ce segment de l'imagerie thermique, qui représentent 32,8% du chiffre d'affaires sur 9 mois, souffrent néanmoins du ralentissement attendu de la demande au niveau européen. La croissance des applications optroniques est quant à elle tirée par Santier, et ses ventes de modules de laser de puissance.

Perspectives

Malgré le ralentissement du chiffre d'affaires attendu chez Egide SA et Santier d'ici la fin de l'année, le groupe maintient son objectif d'afficher une croissance de ses ventes sur l'année et entend poursuivre sur cette lancée en 2019, comptant notamment sur les effets positifs des changements dans l'organisation ainsi que de l'arrivée de nouvelles compétences au sein du groupe.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com