»
»
»
Consultation
Cotation du 25/04/2018 à 17h35 EDF +0,13% 11,450€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EDF va investir 8 MdsE d'ici 2035 dans le stockage

EDF va investir 8 MdsE d'ici 2035 dans le stockage
Crédit photo © EDF Bruno Conty

(Boursier.com) — Parmi les projets de développement d'EDF, figure celui de devenir le numéro un européen du stockage d'énergie à l'horizon 2035. L'énergéticien estime que le stockage constitue un maillon essentiel de la transition énergétique, au même titre que le nucléaire, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Son PDG Jean-Bernard Lévy se donne moins de vingt ans pour faire passer les capacités de stockage du groupe de 5 GW actuellement à 15 GW en 2035, au prix de 8 milliards d'euros d'investissements.

Sur le segment de la clientèle particulière en France et en Europe, le groupe prévoit d'étoffer sa gamme d'offres d'autoconsommation intégrant des batteries. En Afrique, il espère compter 1,2 million de clients hors-réseau avec des offres s'appuyant sur des partenariats locaux. Son compatriote Engie avait récemment acquis Fenix, une entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions énergétiques aux populations africaines ne disposant pas d'un réseau à proximité. EDF, pour sa part, était passé à l'offensive en Côte d'Ivoire et au Ghana, avec des kits solaires comprenant des batteries. Le groupe est actuellement des installations de stockage sur batteries et développe les logiciels de gestion nécessaires. EDF Energies Nouvelles avait lancé en 2015 aux Etats-Unis un système innovant de stockage avec batteries et logiciel de conduite informatisée. En 2017, la filiale a commencé dans le Nottinghamshire au Royaume-Uni un système de stockage par batterie de 49 MW, qui sera intégré à un système de régulation de la fréquence plus vaste.

Outre ses projets africains, EDF a pour ambition, dans les douze prochains mois, de mettre en service au moins trois projets de batteries pour la performance et l'équilibre de système électrique et de démultiplier les forces du groupe face au développement rapide des technologies de stockage. La R&D interne aura des crédits pour développer ses projets : 70 ME seront débloqués sur la période 2018 à 2020. Le groupe avait déjà fait part de son intention de doubler des effectifs de recherche dans le stockage sur cette période. En parallèle, le fonds EDF Nouveaux Business mettre à disposition le tiers de ses ressources, 15 ME, à des projets et jeunes pousses liés au stockage électrique et à la flexibilité.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

EDF va investir 8 MdsE d'ici 2035 dans le stockage

Partenaires de Boursier.com