Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/11/2019 à 17h39 EDF 0,00% 9,246€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EDF : surcoûts et risque accentué de retard sur Hinkley Point C

EDF : surcoûts et risque accentué de retard sur Hinkley Point C
EDF : surcoûts et risque accentué de retard sur Hinkley Point C
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — EDF livre des précisions ce jour sur le projet Hinkley Point C. En juin, ce projet HPC a atteint le jalon J-0 (soit l'achèvement du radier de l'îlot nucléaire de l'unité numéro 1) avec succès et conformément au planning dévoilé en septembre 2016. A la suite de cette étape, une revue des coûts, du calendrier et de l'organisation du projet a été engagée.

La revue présente diverses conclusions. Le prochain jalon, correspondant à l'achèvement du radier de l'unité numéro 2 en juin 2020 comme annoncé précédemment, est confirmé. Le risque de report de la livraison (COD) des unités 1 et 2 communiqué précédemment (15 et 9 mois respectivement) s'est accentué. Les coûts à terminaison du projet sont désormais estimés entre 21,5 et 22,5 milliards de livres sterling 2015, soit une augmentation comprise entre 1,9 et 2.9 milliards de livres sterling 2015 par rapport aux évaluations précédentes. L'amplitude de la fourchette sera fonction de la réussite des plans d'actions opérationnels à mener en partenariat avec les fournisseurs, commente EDF.

Ces surcoûts résultent essentiellement des conditions de sol difficiles, ayant rendu les travaux de terrassement plus coûteux que prévu, de la révision des objectifs des plans d'actions opérationnels, et des coûts supplémentaires liés à la mise en oeuvre du design fonctionnel d'une tête de série adaptée au contexte réglementaire britannique.

Conformément aux termes du Contrat pour Différence, la nouvelle estimation des coûts à terminaison "n'a d'impact financier ni pour les consommateurs ni pour les contribuables Britanniques", indique le groupe.

Le taux de rentabilité prévisionnel pour EDF est désormais estimé entre 7,6% et 7,8%.

"Le management du projet reste mobilisé sur l'objectif du début de production d'électricité par l'unité numéro 1 fin 2025. À ce titre sont mis en oeuvre, sous l'autorité de la direction de programme, des plans d'action opérationnels impliquant les équipes d'ingénierie du groupe EDF en Grande-Bretagne et en France, les constructeurs des bâtiments et des ouvrages annexes, et les fournisseurs d'équipements et de systèmes dans l'ensemble de la chaîne de fourniture", conclut le groupe EDF.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com