Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/11/2019 à 17h35 EDF +0,58% 9,300€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EDF rassure sur ses réacteurs nucléaires, le titre grimpe !

EDF rassure sur ses réacteurs nucléaires, le titre grimpe !
EDF rassure sur ses réacteurs nucléaires, le titre grimpe !
Crédit photo © EDF Thierry Mouret

(Boursier.com) — Dans un marché parisien attentiste avant la réunion de la Fed, EDF se distingue en s'adjugeant plus de 3% à 10,71 euros ce mercredi en matinée. Cette vive hausse est alimentée par la mise au point de l'énergéticien sur les problèmes, révélés au grand jour en début de semaine dernière, concernant des soudures pour des générateurs de vapeur, lesquels faisaient planer le spectre de la fermeture d'au moins 5 réacteurs nucléaires de son parc. "Une vingtaine de générateurs de vapeur sont potentiellement concernés, cela veut dire une petite partie du parc nucléaire français", indiquait de son côté Bernard Doroszczuk, président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

EDF et Framatome ont finalement identifié 16 générateurs de vapeur installés sur six réacteurs en exploitation affectés par les écarts sur les soudures de certains équipements nucléaires. A ce stade de l'instruction technique concernant sur ces composants, EDF "estime que les écarts constatés ne remettent pas en cause l'aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

Concernant les équipements non encore en service, sont concernés les 4 générateurs de vapeur et le pressuriseur du réacteur EPR de Flamanville 3, ainsi que 3 générateurs de vapeur neufs non encore installés destinés à la réalisation des chantiers de remplacement des générateurs de vapeur des réacteurs 5 et 6 de Gravelines.

Pour rappel, le 9 septembre, EDF avait informé l'Autorité de sûreté nucléaire de ses premières analyses concernant l'écart relatif à un procédé de traitement thermique de détensionnement de soudures par résistance électrique de certains équipements de réacteurs nucléaires. Le travail de recensement poursuivi depuis par EDF et Framatome a donc permis d'identifier 16 générateurs de vapeur (GV) installés sur six réacteurs en exploitation : les réacteurs 3 et 4 de Blayais, le réacteur numéro 3 de Bugey, le réacteur numéro 2 de Fessenheim, le réacteur numéro 4 de Dampierre-en-Burly, ainsi que le réacteur 2 de Paluel.

EDF et Framatome poursuivent leurs analyses "avec une extrême diligence" et tiendront l'Autorité de sûreté nucléaire régulièrement informée, conclut l'énergéticien dans un communiqué du jour.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com