Cotation du 18/01/2022 à 14h37 EDF +0,17% 8,482€

EDF : légère hausse après les nombreuses annonces

EDF : légère hausse après les nombreuses annonces
EDF : légère hausse après les nombreuses annonces
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En retrait en début de séance, EDF avance désormais de 0,4% à 12,9 euros au lendemain de son point trimestriel. L'électricien, qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 15,7% (en organique) sur les neuf premiers mois de 2021, grâce à la progression de sa production nucléaire en France dans un contexte de prix élevés, a confirmé l'ensemble de ses objectifs. Il vise toujours un Ebitda supérieur à 17,7 milliards d'euros et un endettement financier net sur Ebitda inférieur à 2,8 fois. Les ventes ont atteint 57,1 milliards d'euros à fin septembre, avec une production nucléaire française de 268 térawatts-heure (TWh), en hausse de 27,0 TWh par rapport aux neuf premiers mois de 2020.

Le groupe a précisé que son plan de cessions de 3 milliards d'euros était très bien engagé. A fin septembre, les cessions signées ou réalisées atteignent environ 2,7 MdsE.

Cette publication intervient au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron de la relance de la construction de réacteurs nucléaires en France. Le chef de l'Etat n'a cependant pas donné de précisions sur le nombre de réacteurs envisagés, ni sur leur financement.

EDF est confiant dans l'atteinte de ses prévisions de résultats pour cette année, et l'Ebitda devrait augmenter en 2022, mais l'entreprise reste prudente en raison de la volatilité des marchés, a par ailleurs déclaré le directeur financier, Xavier Girre, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes. Le dirigeant s'est dit "à l'aise" avec le consensus sur l'Ebitda de 18,3 milliards d'euros pour cette année.

En outre, Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, a indiqué ce matin lors d'une audition par la commission des Affaires économiques du Sénat que les résultats du groupe vont s'améliorer de manière progressive mais pas spectaculaire. Les bénéfices liés aux prix de l'énergie devraient être un peu supérieurs en 2023 et la pression sur la dette va un peu s'alléger, selon le dirigeant.

A 'surperformer' sur le dossier avec une cible de 16 euros, Oddo BHF affirme que le contexte actuel de hausse des prix de marché pourrait permettre à EDF de générer un cash-flow supplémentaire de 2 à 3 milliards d'euros en moyenne sur son parc nucléaire à moyen terme, les actifs de production nucléaire en France étant les plus sensibles aux fluctuations des prix de marché en Europe. L'analyste pense donc qu'EDF représente le meilleur cas d'investissement du secteur en termes de potentiel rendement/ risque.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités EDF

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités