Cotation du 20/10/2021 à 17h35 EDF +1,05% 12,960€

EDF : feu vert de l'Etat à l'exploitation de l'EPR de Flamanville

EDF : feu vert de l'Etat à l'exploitation de l'EPR de Flamanville
EDF : feu vert de l'Etat à l'exploitation de l'EPR de Flamanville
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) a franchi une importante étape réglementaire ce lundi. EDF a obtenu l'autorisation officielle du gouvernement pour exploiter ce réacteur de nouvelle génération, dont la construction à pris beaucoup de retard et a entraîné de lourds surcoûts financiers.

Par un arrêté du 30 août, publié au Journal officiel du dimanche 5 septembre, la ministre de la Transition écologique a ainsi autorisé "au titre du code de l'énergie" l'électricien français "à exploiter une centrale de production électrique de type nucléaire à eau pressurisée de troisième génération (EPR) d'une capacité de production de 1.675 MW".

Cette étape réglementaire qui "ne dispense pas" d'obtenir "les titres et autorisations requis par d'autres législations", poursuit cependant l'arrêté.

Vers une mise en service fin 2022 ?

La construction de cet EPR a débuté en décembre 2007, avec une mise en service initialement prévue en 2021, mais le chantier a été affecté par de nombreux déboires, reportant désormais la mise en route du réacteur sans doute à la fin 2022, à condition que les réparations en cours soient finalisées.

Le dernier problème technique détecté concerne des "écarts de conceptions" sur trois raccordements, aussi appelés des "piquages", du circuit primaire de refroidissement du réacteur normand. EDF a proposé des solution techniques sur lesquelles l'Agence de sûreté nucléaire (ASN) devrait se prononcer prochainement. D'autres réparations et modifications doivent en outre être faites avant le démarrage, notamment sur des soudures défaillantes. Il faudra aussi tenir compte des problèmes constatés sur le réacteur EPR 1 de Taishan (Chine), qui a dû être mis à l'arrêt fin juillet.

Initialement, l'EPR de Flamanville était censé être connecté au réseau en 2012 et coûter 3,3 milliards d'euros. Au final, il devrait coûter, selon EDF, 12,4 MdsE. Mais la Cour des comptes a estimé de son côté que la facture totale atteindrait jusqu'à 19,1 MdsE.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !