»
»
»
Consultation
Cotation du 23/11/2017 à 17h35 EDF +5,60% 10,84€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EDF écarte le risque de sûreté sur les équipements Creusot Forge, malgré anomalies et non-conformités

EDF écarte le risque de sûreté sur les équipements Creusot Forge, malgré anomalies et non-conformités
Crédit photo © EDF Bruno Conty

(Boursier.com) — EDF a fait ce matin, via un communiqué, un point d'étape sur le plan de vérification des composants produits à Creusot Forge par Areva, imposé par le régulateur après la découverte de graves dysfonctionnements dans le contrôle et la gestion du site. Conformément au cahier des charges, EDF doit fournir à l'Autorité de sûreté nucléaire un dossier de synthèse deux mois avant le redémarrage d'un réacteur, pour que le gendarme du nucléaire autorise ou non la reprise de la production. Au 14 septembre, douze de ces dossiers ont été transmis. Ils portent sur Chooz 2, Paluel 4, Saint-Laurent 2, Penly 1, Cruas 3, Dampierre 3, Belleville 2, Tricastin 3, Chinon B3, Nogent 1, Gravelines 2 et Bugey 3.

L'énergéticien a dressé pour chaque dossier une liste de constats dans la traçabilité et la transcription des documents ainsi que dans la réalisation des opérations de fabrication. Trois classements sont possibles. Le constat peut être classé sans écart lorsque l'instruction du dossier n'a pas conduit à mettre en avant un écart par rapport à des consignes internes à Creusot Forge, des documents de commande ou de fabrication, vis-à-vis du code de construction des équipements sous pression nucléaires et de la réglementation applicable lors de la fabrication des composants concernés. Le constant peut aussi faire l'objet d'une fiche de non-conformité lorsqu'il porte sur le non-respect d'une exigence interne au fabricant. Enfin, le constat peut aboutir à une fiche d'anomalie, lorsqu'une pièce n'est pas en conformité avec une exigence contractuelle ou réglementaire.

Le bilan des douze premiers dossiers est le suivant : sur 309 composants, ont été dressées 471 fiches d'anomalies et 130 fiches de non-conformité. Cependant, l'analyse des constats, réalisée par EDF et transmise à l'ASN, montre qu'aucun n'est de nature à remettre en question l'aptitude au fonctionnement en toute sûreté des composants concernés, a indiqué l'énergéticien dans le communiqué diffusé ce matin. Il revient désormais à l'ASN de trancher. EDF, pour sa part, va poursuivre la constitution de dossiers pour d'autres installations.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

EDF écarte le risque de sûreté sur les équipements Creusot Forge, malgré anomalies et non-conformités

Partenaires de Boursier.com