»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/06/2019 à 17h21 Ecoslops -0,37% 13,500€
  • ALESA - FR0011490648
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ecoslops : en perte de 1,5 ME en 2018 malgré une forte progression d'activité

Ecoslops : en perte de 1,5 ME en 2018 malgré une forte progression d'activité
Ecoslops : en perte de 1,5 ME en 2018 malgré une forte progression d'activité
Crédit photo © Getty Images

(Boursier.com) — Le Groupe Ecoslops a généré un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros (6,1 ME en 2018), en progression de +23% (19.000 t produites). Cette hausse sensible est à rapporter à 9 mois d'activité contre 12 en 2017. En effet, la décision de modifier l'usine au 1er trimestre pour lui permettre de traiter des résidus à bas point d'éclair a représenté un décalage de production assumé de 6.000 t, soit près de 2 ME de chiffre d'affaires. Sans cet arrêt planifié et utile, le site de production de Sines aurait généré plus de 9 ME de chiffre d'affaires et produit plus de 25.000 t.

En 2018, Ecoslops a continué d'améliorer son mix de vente en produisant plus de carburants à valeur ajoutée (gazole revendu à GALP). Ce produit a représenté plus de 55% des ventes (45% l'an dernier).

L' Ebitda Groupe est stable à -379 kE (-354 kE en 2017). La perte nette s'élève à -1,5 ME (-1,35 ME en 2017).

Structure financière

Le bilan et les capitaux propres du Groupe (22,4 ME) se sont fortement renforcés grâce à la conversion de 3 ME de l'avance remboursable IAPMEI (2,3 ME après effet d'impôt) en subvention non remboursable. Le besoin en fonds de roulement s'est ponctuellement accru à la fin 2018 comparé à 2017 afin de bénéficier de livraisons significatives de résidus en fin d'année. A fin 2018, le Groupe dispose de près de 8 ME de trésorerie et d'un endettement net nul.

Perspectives

Le début d'année 2019 a permis d'enregistrer des nouvelles venant conforter le bilan financier d'Ecoslops de manière fondamentale : la décision de la Banque Européenne d'Investissement d'octroyer un prêt long terme de 18 ME ; l'entrée de Total au capital d'Ecoslops Provence à hauteur de 25%.

En 2019, l'usine de Sines a pour objectif de produire 25.000 t (19.000 t en 2018), les seuls arrêts prévus étant liés à la maintenance planifiée. A Marseille, Ecoslops a pour objectif de démarrer en fin d'année. Ecoslops espère un retour positif sur les autorisations d'Anvers dès 2019. Le projet d'Egypte devrait enregistrer des progrès notables en 2019 si l'étude de faisabilité est validée par toutes les parties (Ecoslops, Suez Canal Authority). La mise au point du Mini P2R se poursuivra cette année avec pour objectif d'identifier un partenaire pour la mise en place du prototype échelle.

A terme, le périmètre des trois usines sur lesquelles le Groupe est focalisé (Sines, Marseille, Anvers), représente une capacité de production totale de 120.000 t de produits raffinés soit un potentiel de 40 ME de chiffre d'affaires et 10 ME d'Ebitda.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com