Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/08/2020 à 17h21 Ecoslops -0,44% 11,350€
  • ALESA - FR0011490648
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ecoslops : atténue sa perte mais creuse sa dette sur le semestre

Ecoslops : atténue sa perte mais creuse sa dette sur le semestre
Ecoslops : atténue sa perte mais creuse sa dette sur le semestre
Crédit photo © Ecoslops

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du groupe Ecoslops a atteint 4,6 millions d'euros au 30 juin 2019 (2,6 ME au 1er semestre 2018), dont respectivement 3,6 ME et 1,7 ME de ventes de produits raffinés. Pour la première fois, l'Ebitda Groupe devient positif à 125 kE.

Le résultat net est une perte de -481 kE (-1,37 ME au 30 juin 2018). Le résultat net part du groupe est une perte de -465 kE (-1,37 ME un an plus tôt).

Au terme du semestre, la trésorerie disponible s'élève à 4,44 ME. La dette brute est de 7,23 ME, et les capitaux propres sont de 23,14 ME (21,9 ME hors intérêts minoritaires). L'endettement net est de 2,79 ME contre une trésorerie nette de 42 kE au 31 décembre 2018. Cette évolution reflète la période d'investissements sur le site de Marseille (3,8 ME sur le 1er semestre).

Ecoslops a franchi un cap important au 1er semestre 2019 tant opérationnellement que financièrement et stratégiquement. Tout d'abord, la filiale opérationnelle portugaise est en forte progression en volumes, en chiffre d'affaires (+74% et x2 en produits raffinés) et en rentabilité. Ensuite, la gestion rigoureuse des ressources engagées sur la construction de l'unité de Marseille et le développement des autres projets (Mini P2R, Anvers, Egypte, ...) a permis de limiter la perte nette à 0,5 ME contre 1,4 ME à la même période l'année dernière et ainsi de dégager pour la première fois un Ebitda Groupe positif, indique Vincent Favier, Président Directeur Général d'Ecoslops qui poursuit : Les 3 'closing' financiers apportent une visibilité long terme en phase avec nos besoins : entrée du groupe Total au capital d'Ecoslops Provence (Marseille), engagement ferme des banques de financement BNP, HSBC et BP Med à hauteur de 6,5 ME (Marseille) et financement de la Banque Européenne d'Investissement à hauteur de 18 ME (fonds propres Marseille, Anvers, R&D). Cette visibilité permet d'envisager sereinement les prochains semestres et de procéder aux recrutements rendus nécessaires par un pipeline d'opportunités qui continue de croître de manière soutenue.

Perspectives

Sur l'ensemble de l'année, la production estimée à Sinès devrait être comprise entre 24.000 tonnes et 26.000 tonnes, à comparer à 19.200 tonnes en 2018. Dans ces conditions, le chiffre d'affaires sera en hausse sur l'année complète, malgré un niveau du cours du Brent inférieur et un second semestre 2018 particulièrement bon.

Un premier tirage de 5 ME a été effectué le 30 juillet sur le financement de la BEI.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !