»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/09/2019 à 16h49 Econocom Group +1,28% 2,536€

Econocom : chiffre d'affaires du 1er semestre

Econocom : chiffre d'affaires du 1er semestre
Econocom : chiffre d'affaires du 1er semestre
Crédit photo © Inea

(Boursier.com) — Le groupe Econocom a réalisé au 1er semestre 2019 un chiffre d'affaires de 1 238 millions d'euros sur ses activités poursuivies, soit une croissance de 2,9%, dont 1,6% en organique, par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent. Il convient de noter que, suite au plan annoncé par le groupe, plusieurs activités ont été retraitées conformément à la norme IFRS 5 relatives aux "actifs détenus en vue de la vente et aux activités abandonnées".
Les données du premier semestre 2018 ont été ajustées en conséquence.

Sur la période, les activités poursuivies ont connu les développements suivants : Le pôle Technology Management & Financing (TMF, activité de location) a bénéficié d'une reprise d'activité au 2nd trimestre 2019 (+1,6%) porté par le dynamisme de certaines zones géographiques, telles que la France, le Belux et l'Espagne.

Toutefois, cette bonne performance a été affectée par le ralentissement de l'activité subi en Italie sur la fin du semestre et ne compense que partiellement le retard pris depuis le début de l'année, du fait notamment de la sous-utilisation de l'entité interne de refinancement du groupe, EDFL. Sur l'ensemble de la période, le pôle TMF affiche un chiffre d'affaires de 561 millions d'euros, en baisse de 3,9%.
L'activité Digital Services and Solutions (DSS) a poursuivi au 2nd trimestre sa croissance, tirée notamment par les performances de certains satellites et de l'intégration de solutions. Sur l'ensemble de la période, le chiffre d'affaires s'élève à 677 millions d'euros, soit une hausse de 9,3% dont 7,1% en organique.

Pour le semestre écoulé, le groupe anticipe un Résultat Opérationnel Courant des activités poursuivies de 40 millions d'euros environ, en hausse par rapport à la même période de 2018.

La rentabilité a bénéficié des premiers résultats positifs des actions engagées depuis 8 mois et en particulier des décisions de recentrage de certaines activités et des mesures de réductions de coûts. La transformation du groupe, accélérée en 2018, s'est poursuivie. Les charges non courantes à 14 millions d'euros sont attendues en ligne par rapport au premier semestre 2018.
Le groupe prévoit un résultat net semestriel en progression par rapport au 1er semestre 2018 grâce aussi à une bonne maîtrise des charges financières et du taux d'impôt moyen. Par ailleurs, la Direction du groupe a été informée fin juin que sa filiale italienne avait été victime de malversations pour un montant cumulé ayant impacté les exercices 2012 à 2018 estimé à 18,6 millions d'euros. Econocom a pris sans délai les mesures conservatoires nécessaires à la protection de ses intérêts. Cet événement intervenu fin juin et ne concernant que l'Italie, a affecté la performance de cette filiale au 1er semestre 2019, du fait de son impact immédiat sur la capacité commerciale des équipes et du décalage de certains refinancements de contrats de location en cours de finalisation.

La dette nette comptable s'établit à 405 millions d'euros, soit un niveau sensiblement proche de celui de fin juin 2018 (395 millions d'euros). Le premier semestre 2019 a été marqué par le rachat d'intérêts minoritaires dans les satellites pour 25 millions d'euros et des acquisitions d'actions propres pour 10 millions d'euros. Au 30 juin 2019, Econocom détient, hors contrat de liquidité, 16,7 millions d'actions propres, soit 6,8% du capital de la société.

Renforcement de la gouvernance

Le groupe a nommé en mai 2019 Madame Julie Verlingue au poste de Directrice Générale Adjointe du groupe (Deputy CEO). Après avoir passé 12 ans au sein du cabinet McKinsey, Madame Verlingue avait été recrutée en 2018 en tant que Directrice Exécutive et Directrice Générale International. Monsieur Angel Benguigui a été promu en avril 2019 au poste de Directeur Général Finance. Monsieur Benguigui avait rejoint Econocom en 2006 et était précédemment Country Manager pour l'Espagne.

Perspectives

Econocom va poursuivre au 2nd semestre la transformation de son organisation pour accélérer le recentrage de ses métiers vers ses deux segments phares : Technology Management & Financing et Digital Services and Solutions. Le regroupement de certaines activités, la cession de branches non stratégiques et la focalisation sur les atouts essentiels permettront au groupe d'améliorer sa lisibilité et de concentrer ses investissements vers les débouchés les plus rentables tout en réduisant sa dette financière. Les efforts commerciaux vont être également accrus au 2nd semestre pour permettre à Econocom de poursuivre la bonne orientation de l'activité constatée en ce début d'année. Les premiers résultats du plan d'économies, lancé en 2018 et qui porte sur l'ensemble de la structure de coûts, seront amplifiés sur le second semestre 2019.
A la lecture des éléments qui précèdent, le groupe confirme son objectif de réaliser sur l'ensemble de l'année 2019 un Résultat Opérationnel Courant de 128 millions d'euros à périmètre constant.

Prochaine publication : résultats semestriels 2019 le 4 septembre 2019 après Bourse.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com