»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/05/2019 à 09h46 ECA +2,55% 24,100€
  • ECASA - FR0010099515
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

ECA Group : chiffre d'affaires en retrait mais bonne dynamique commerciale sur les 9 mois

ECA Group : chiffre d'affaires en retrait mais bonne dynamique commerciale sur les 9 mois
ECA Group : chiffre d'affaires en retrait mais bonne dynamique commerciale sur les 9 mois
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sur les 9 premiers mois de 2018, le chiffre d'affaires consolidé du groupe ECA s'établit à 69,3 millions d'euros, en retrait de 10,3% par rapport aux 9 premiers mois de 2017. Ce recul traduit le niveau de prise de commandes insuffisant observé avant la fin de 2017 que ne compense pas la bonne performance de la Simulation depuis le début de l'exercice. Ajusté de la contribution d'une filiale déconsolidée en 2018 et d'une dont le fonds de commerce a été cédé, le chiffre d'affaires s'établit à 69 millions d'euros, en recul de 8,3% par rapport aux 9 premiers mois de 2017.

Sur les 9 premiers mois de 2018, le chiffre d'affaires du pôle Robotique s'établit à 38 millions d'euros, en baisse de 18,1% par rapport aux neuf premiers mois de 2017 et de 14,8% à périmètre comparable (déconsolidation de ECA Sindel au 1er janvier 2018). Cette performance est la conséquence des retards de commandes constatés jusqu'à la fin de 2017 malgré la bonne dynamique des activités de contrôle commandes et d'architecture navale.

Au cours du troisième trimestre, le pôle a enregistré plusieurs nouveaux succès commerciaux, notamment un contrat de plus de 4 millions d'euros auprès de Sonatrach et un contrat de près de 9 millions d'euros, dont une tranche ferme de 2 millions d'euros, pour la fourniture d'équipements spécifiques auprès d'un client de la défense. La prise de commandes du pôle a ainsi été multipliée par deux par rapport aux 9 premiers mois de 2017

Dans le pôle Aérospatial, le chiffre d'affaires s'élève à 24,3 millions d'euros, en baisse de 3,6% par rapport aux 9 premiers mois de 2017. La bonne performance de l'activité équipements embarqués ne compense que partiellement le recul de l'activité ligne d'assemblage.
Enfin, la Simulation affiche une croissance de 23,3% par rapport aux 9 premiers mois de 2017 à 7 millions d'euros, portée par l'exécution du second contrat pour des simulateurs de conduite de véhicules militaires depuis le début de l'exercice. Ajusté de la contribution de la filiale SSI dont le fonds de commerce a été cédé le 31 août, le chiffre d'affaires du pôle s'établit à 6,7 millions d'euros, en hausse de 22,6% par rapport aux 9 premiers mois de l'exercice 2017.

Perspectives

Au 30 septembre 2018, le carnet de commandes d'ECA Group s'élève à 99,8 millions d'euros, soit une hausse de 1,1% par rapport au 30 juin 2018 et de 10,3% par rapport au 30 septembre 2017 ajusté. La hausse du carnet de commandes serait encore plus significative si elle prenait en compte la lettre d'intention signée le 25 octobre pour une commande de plus de 12 millions d'euros pour la fourniture d'équipements électriques pour les sous-marins français Barracuda. Le Groupe a ainsi enregistré plusieurs succès commerciaux en 2018 avec une prise de commandes à fin septembre en hausse de 50% par rapport à septembre 2017.
Cette bonne performance commerciale associée à d'autres commandes en négociation assure la croissance de l'activité à moyen terme. A court terme et compte tenu du chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'exercice, le Groupe n'est cependant pas en mesure de confirmer son objectif de chiffre d'affaires 2018 en légère progression par rapport à 2017.

Dans le cadre du partenariat technologique et commercial annoncé avec Naval Group, ECA Group a répondu début octobre à la consultation lancée par la Belgique dans le cadre d'une coopération belgo-néerlandaise pour la fourniture de douze chasseurs de mines équipés de systèmes de drones et serait également fournisseur de certains produits auprès d'un autre consortium candidat à cette consultation. Un éventuel succès à cet appel d'offres, encore très hypothétique à ce stade, représenterait même dans sa configuration minimale la commande la plus importante de l'histoire d'ECA Group.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com