easyJet
  • GB0001641991

easyJet plonge en bourse, l'offre repoussée proviendrait de Wizz Air

easyJet plonge en bourse, l'offre repoussée proviendrait de Wizz Air
easyJet plonge en bourse, l'offre repoussée proviendrait de Wizz Air
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — easyJet continue à renforcer son bilan. La compagnie à bas coûts va lever 1,2 milliard de livres par le biais d'une augmentation de capital. Elle a également obtenu une nouvelle facilité de crédit renouvelable garantie de premier rang de 400 millions de dollars sur quatre ans. easyJet a levé plus de 5,5 milliards de livres de liquidités depuis le début de la pandémie pour faire face à l'effondrement du secteur et à une reprise en dent de scie.

Dans le cadre de l'opération, les actionnaires d'easyJet pourront acquérir 31 nouvelles actions pour 47 actions existantes au prix unitaire de 410 pence, représentant une décote de 35,8% par rapport au cours théorique ex-droit de 638 pence du 8 septembre.

Johan Lundgren, Directeur Général d'easyJet, a déclaré : "l'augmentation de capital annoncée aujourd'hui renforce non seulement notre bilan, ce qui nous permet d'accélérer notre plan de redressement post-COVID-19, mais nous permet également de nous positionner pour l'avenir afin de profiter des opportunités d'investissement stratégiques qui devraient se présenter lorsque l'industrie aéronautique européenne émergera de la pandémie".

Approche préliminaire non sollicitée rejetée

Le groupe britannique annonce par ailleurs avoir reçu une approche préliminaire non sollicitée entièrement en actions avec une faible prime. Celle-ci a été soigneusement évaluée puis rejetée à l'unanimité alors qu'elle sous-évaluait fondamentalement la société. Le soumissionnaire potentiel a depuis confirmé qu'il n'envisageait plus de faire une offre.

Le transporteur prévoit de voler avec environ 57 % de ses capacités par rapport à la même période de 2019 au cours de son quatrième trimestre fiscal. La compagnie s'attend à augmenter l'allocation de capacités et à améliorer les coefficients de remplissage prévus sur les vols intérieurs britanniques et intra-européens, la capacité intérieure britannique ayant déjà retrouvé ses niveaux pré-pandémiques.

Le titre chute

easyJet trébuche de près de 10% en fin de matinée à Londres après avoir perdu plus de 14% à l'ouverture du marché. Alors que le transporteur a refusé de donner le moindre indice sur son repreneur potentiel, la presse évoque le nom de [GB:jE00BN574F90:0]Wizz Air[:GB]. La décision de faire cavalier seul est un pari pour easyJet et ses dirigeants, qui ont été critiqués pour leur gestion de la crise du coronavirus par l'actionnaire principal et fondateur Stelios Haji-Ioannou.

Wizz Air en consolidateur ?

"Le réseau et la clientèle d'EasyJet combinés au style de gestion low-cost de Wizz seraient une combinaison gagnante", estime Daniel Roeska, analyste chez Bernstein. "Ce serait certainement un bouleversement majeur de l'espace européen. Bien que potentiellement bénéfique pour les bénéfices, une prise de contrôle serait probablement accueillie avec d'importantes réserves culturelles du côté de la cible", ajoute le spécialiste

©2021