Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
easyJet
  • GB0001641991
  • + Ajouter à : Mes Listes

easyJet : le management se défend face aux attaques du principal actionnaire

easyJet : le management se défend face aux attaques du principal actionnaire
easyJet : le management se défend face aux attaques du principal actionnaire
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La direction d'easyJet appelle les actionnaires de la compagnie à voter contre les résolutions proposées par Sir Stelios Haji-Ioannou, fondateur de la société. Alors que le principal actionnaire de la compagnie (33,7% du capital) réclame l'annulation d'une commande d'une centaine d'appareils de la famille A320neo auprès d'Airbus ainsi que le départ de quatre dirigeants, une assemblée générale se tiendra le vendredi 22 mai.

"Le conseil d'administration d'easyJet croit fermement que la tenue d'une assemblée générale est une distraction inutile à un moment où l'industrie aérienne est confrontée à un défi sans précédent. Les résolutions visant à révoquer les directeurs sont une tentative pour forcer easyJet à mettre fin à son contrat Airbus. Cela n'est pas dans l'intérêt de la société ou de ses actionnaires dans leur ensemble. Ayant déjà pris des mesures décisives et urgentes pour renforcer la liquidité d'easyJet en vue d'une immobilisation prolongée, le conseil d'administration reste déterminé à guider avec succès easyJet à travers cette période d'incertitude continue. Retirer quatre administrateurs du conseil, dont le président, le PDG et le directeur financier, serait extrêmement dommageable et déstabilisant en cette période critique. Nous demandons à l'unanimité à tous les actionnaires de voter CONTRE toutes les résolutions", affirme le président d'easyJet, John Barton.

La compagnie souligne que le contrat avec Airbus est aujourd'hui vital pour les opérations en cours et reste une partie intégrante de la stratégie future de la société. Les responsabilités déclenchées par une tentative de résiliation unilatérale du contrat sans motif seraient extrêmement préjudiciables et affecteraient sérieusement la capacité de la compagnie à opérer en tant que compagnie aérienne à bas prix, ajoute easyJet.

©2020,