»
»
»
»
Consultation
Pas de date de cotation easyJet 0,00% -
  • GB0001641991
  • + Ajouter à : Mes Listes

easyJet : encore des avis

easyJet : encore des avis
easyJet : encore des avis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — easyJet reprend 0,5% à 1.214 GBp ce lundi, alors que le broker Liberum a largement coupé dans son objectif de cours, pour le réduire de 1.800 à 1.250 GBp, tout en restant à "conserver". Berenberg avait déjà revu en baisse à 1.215 GBp son cours cible, en restant à la vente sur le dossier. AlphaValue qui est lui à l'achat a ramené malgré tout à 1.627 GBp son objectif de cours. La compagnie aérienne à bas coûts, qui anticipait jusqu'à présent un bénéfice sous-jacent imposable annuel compris entre 550 et 590 millions de livres, table désormais sur un résultat allant de 570 à 580 M£.

Les capacités devraient finalement progresser de 4,2% sur l'exercice, soit moins que prévu en raison des perturbations extérieures à la compagnie (grèves des contrôleurs, conditions météos...). Le coefficient d'occupation est attendu à 93,6%, en augmentation d'un point, alors que le trafic, hors Tegel, est anticipé en hausse de 5,4% avec 84,6 millions de personnes transportées...

Sur le seul second semestre, les recettes unitaires, hors Tegel, à taux de change constant, devraient augmenter d'environ 5%, dans le haut de la guidance précédente. Quant au coût par siège, hors carburant et à taux de change constant (hors Tegel), il devrait avoir progressé d'environ 3,8% sur l'ensemble de l'année, ce qui est plus élevé que prévu, en raison des perturbations persistantes.

Recette unitaire

Sur l'exercice 2019, easyJet a indiqué que ses capacités devraient croître d'environ 10% à près de 105 millions de sièges... La recette unitaire, à change constant, est en revanche attendue en repli de 1% à 5% sur la première partie de l'exercice.

Si le marché est toujours bien orienté, le transporteur avait bénéficié d'éléments exceptionnels en 2018 comme les faillites de Monarch et d'Air Berlin, ainsi que les nombreuses annulations de vols de Ryanair. Pâques sera par ailleurs comptabilisé au second semestre lors du prochain exercice. Les coûts unitaires, hors carburant et à taux de change constant, sont anticipés stables...

©2018,

Partenaires de Boursier.com