»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/12/2018 à 17h35 Airbus Group (ex-EADS) -1,15% 87,650€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EADS : le seuil de rentabilité de l'A380 se perd dans les nuages....

EADS : le seuil de rentabilité de l'A380 se perd dans les nuages....
Logo Airbus Group (ex-EADS)

(Boursier.com) — Ce ne sont pas 270 appareils A380, mais 420 qu'il faudra vendre, pour que le programme d'avion géant atteigne enfin son équilibre financier chez Airbus... Une mauvaise surprise de plus dans ce dossier, révélée par sa maison mère EADS, au cours d'une réunion qui se tenait avec les investisseurs à Hambourg hier.

En mars dernier, Philippe Camus, alors co-président d'EADS avait déjà laissé entendre que le point mort de l'A380 pourrait être relevé de 270 avions initialement prévus, à environ 300... Mais le chiffre communiqué jeudi est bien plus élevé, et repousserait le passage du point mort en... 2017 environ.

Or, pour le moment, Airbus a reçu 159 commandes pour son très gros porteur, de la part de 16 compagnies, dont certaines, échaudées par les délais accumulés, envisagent de reporter, voire d'annuler une partie de leur commande...

La tâche des commerciaux d'Airbus s'annonce donc ardue pour convaincre de nouveaux clients à s'engager, alors que les retards de fabrication de l'A380 atteignent désormais 2 ans (première livraison prévue en octobre 2007). Le prix catalogue d'un A380 est d'environ 300 Millions de Dollars, mais peut varier selon les options d'aménagement intérieur choisies.

Alors que certains analystes commencent à douter de la viabilité à long terme du projet, les dirigeants d'Airbus se sont montrés optimistes, hier sur l'avenir de l'A380, et ont rappelé de le B747, de leur rival américain Boeing, avait lui aussi connu des débuts difficiles au début des années 70, avant de devenir un 'best-seller' mondial depuis 30 ans.

Le 3 octobre dernier, les soucis de l'A380 ont amené Airbus à réduire de 4,8 MdsE ses prévisions de bénéfices sur la période 2006-2010, et de 6,3 MdsE ses prévisions de capacité d'autofinancement (cash flows).

L'avionneur a aussi annoncé un plan de réduction de coûts (Power 8), qui doit lui permettre d'économiser 2 MdsE par an d'ici à 2010.

©2006-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com